La baie d'Ha Long dans la province de Quang Ninh. Photo: VNA

Hai Phong (VNA) - Des experts nationaux et étrangers ont souligné la nécessité de la mise en place d'un mécanisme de gestion homogène entre la ville de Hai Phong et la province de Quang Ninh afin de réduire la pollution par les déchets solides et la pollution de l’eau dans la baie d'Ha Long et l'archipel de Cat Ba.

Lors de la 6e réunion de hauts dirigeants dans le cadre de l'"Initiative d’alliance Ha Long – Cat Ba", qui s'est déroulée le 9 janvier dans la ville de Hai Phong, les spécialistes ont également proposé d'accélérer la préparation du dossier de demande de réinscription de la baie d'Ha Long sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO en incluant l’archipel de Cat Bà.

En outre, ils ont exhorté les autorités locales à faire la promotion de nouvelles initiatives de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) afin de stimuler la participation des entreprises à la préservation de l'environnement.

L'archipel de Cat Ba près de la ville de Hai Phong. Photo: VNA

Lancée en 2014 avec l'aide financière de l'Agence américaine pour le développement international (USAID), l'Alliance Ha Long - Cat Ba a pour objectif de créer un mécanisme de coopération entre l'État, les entreprises et les communautés locales afin de renforcer la protection de l'environnement au sein de ces sites.

En juillet 2018, des experts de l'IUCN ont évalué la gestion du tourisme durable et la protection à la baie d'Ha Long, située dans la province de Quang Ninh. Bien que leurs valeurs géographiques restent intactes, ont-ils noté, le nombre croissant de visiteurs et la gestion inefficace des déchets et des activités touristiques ont considérablement affecté ce patrimoine.

La baie de Ha Long s’étend sur 1.553 km2. Elle compte 1.969 îles et îlots, pour la plupart dans les baies de Bai Tu Long et Ha Long, dont certains abritant de splendides grottes.

Elle a été deux fois reconnue patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994 et en 2000. En 2012, la Fondation New Seven Wonders l’a placée sur sa liste des «sept Nouvelles Merveilles naturelles du monde». La province de Quang Ninh envisage de demander à l'UNESCO de reconnaître la baie en tant que patrimoine mondial  pour la troisième fois, pour ses valeurs archéologiques.

Pour sa part, l’archipel de Cat Ba couvre une superficie de plus de 320 km2 avec 388 îles et îlots. En 2004, il a été reconnu réserve mondiale de biosphère par l’UNESCO. -VNA