La ville de Bac Ninh. Photo: VNA

Bac Ninh (VNA) – Trente ans après l’ouverture à l'investissement étranger (1987-2017) et 20 ans après le rétablissement de la province septentrionale de Bac Ninh (1997-2017),  le secteur d’investissement direct étranger (IDE) a contribué activement au développement socioéconomique provincial.

En 1997, Bac Ninh n’avait que quatre projets d’IDE cumulant près de 178 millions de dollars de capitaux enregistrés. En 2017, les IDE dans la province ont fortement augmenté pour atteindre un record de 3,5 milliards de dollars. Fin 2017, Bac Ninh recensait près de 1.140 projets d’IDE en activité, cumulant plus de 16 milliards de dollars.

Les investisseurs étrangers ont investi dans 13 des 21 secteurs. L’industrie manufacturière arrive en tête avec 902 projets cumulant plus de 15 milliards de dollars, soit 93% du total, suivie par l’immobilier, la construction et la logistique.

Parmi les 32 pays et territoires investissant dans la province, la République de Corée est en tête avec 725 projets représentant 11,8 milliards de dollars, soit 73,3% du total. Le Japon est deuxième avec 88 projets et près de 1,1 milliard de dollars.

Ces 20 dernières années, les IDE ont contribué au développement socioéconomique provincial et à la croissance du Produit régional brut domestique (GRDP) qui a atteint près de 142.000 milliards de dongs (6,1 milliards de dollars), soit près de 26 fois plus qu’en 1997.

Les IDE ont également contribué à la transmutation de la structure économique, au développement de la production industrielle, des exportations et des recettes budgétaires ainsi qu’à la création d’emplois locaux.

Selon le directeur du service provincial du Plan et de l’Investissement, Bac Ninh se classe au sixième rang national en termes d'attraction de l'IDE. C’est une base importante pour que la province poursuive sa croissance socioéconomique et devienne une ville au niveau central en 2022.

Actuellement, Bac Ninh perfectionne un projet visant à faire entrer son parc high-tech dans le plan national de développement des parcs high-tech.  

« Bac Ninh a toujours prêté une attention particulière à l’attraction des groupes économiques multisectoriels et multinationaux » a-t-il déclaré, ajoutant que la présence de ces groupes avait stimulé la construction de zones industrielles spécifiques et de complexes d’industrie auxiliaire.

Après plusieurs années d'opération, certains investisseurs ont décidé d'augmenter leur investissement initial et d'accroître leur production. -VNA