Photo: customsnews.vn

Hanoï (VNA) - Selon le Département général des Douanes, en 2017, les entreprises du pays ont exporté près de 5,8 millions de tonnes de riz pour 2,62 milliards de dollars, soit une forte croissance de 20,4% en volume et de 21,2% en valeur par rapport à 2016.

Le prix d’exportation a augmenté de 0,7% par rapport à 2016, atteignant 452 dollars la tonne.

Avec 2,3 millions de tonnes, soit 39% du total, la Chine demeure le 1er débouché. Il s’agit d’une progression de 31,8% en volume et de 31,4% en valeur en glissement annuel. Les 2e et 3e places sont occupées par les Philippines et la Malaisie avec une forte croissance tant en volume qu’en valeur.

Avec ces bons résultats, 2017 est considérée comme une année à succès pour le secteur du riz, après avoir dépassé l’objectif d’exporter 5 millions de tonnes fixé au début de l’année.

Le marché du riz connait des signes positifs en ce début d’année. De nombreuses entreprises ont obtenu des commandes vers la Chine et les Philippines. De plus, le cours en janvier a augmenté de 20 – 50 dollars la tonne, selon les catégories, par rapport à décembre.

Depuis ce mois-ci, la Chine applique une réduction de la taxe douanière imposée sur le riz gluant vietnamien.

Actuellement, hormis la Chine, beaucoup d’entreprises ont recherché activement de nouveaux partenaires en provenance de débouchés prometteurs comme Japon, Irak, République de Corée, Philippines…

Il est donc possible que 2018 soit aussi une année à succès pour ce secteur. - CPV/VNA