vendredi 18 août 2017 - 04:42:39

Soutenir le développement du secteur de la logistique

Imprimer

 

Crédit photo: VOV

Hanoi (VNA) - «Le développement des activités commerciales du secteur logistique au Vietnam n'est pas satisfaisant, en dépit du fait que ce secteur est considéré comme très lucratif», a affirmé le vice-ministre du Commerce et de l’Industrie Nguyen Cam Tu.

Lors d’un colloque tenu le 17 novembre à Hanoi visant à fournir des informations sur le marché et le mécanisme commercial favorable pour favoriser l'import-export et le transport, Nguyen Cam Tu a suggéré que le Vietnam devrait créer des conditions favorables ​aux activités commerciales ainsi que construire un secteur de la logistique efficace au service des exportations.

"En outre, le pays devrait fournir des produits de haute valeur ​sur le marché mondial, tout en améliorant l'intégration dans le secteur portuaire", a-t-il noté.

Selon lui, la faiblesse du pays ​s'explique par ​sa faible compétitivité en raison du manque de produits à forte valeur ajoutée ayant recours ​à des technologies avancées, et les règlements sur le commerce frontalier, les infrastructures de transport et les services de logistique sont insuffisants.

"Le Vietnam d​oit améliorer la qualité de ses services, de ses infrastructures et le commerce pour promouvoir les exportations dans les secteurs clés du pays", a-t-il indiqué.

La plupart des entreprises vietnamiennes ont signé des contrats d'importation ​"FAB" (Franco à bord ou Free On Board - FOB), transportant ainsi la majorité des marchandises ​au moyen de navires étrangers entreprises, et des contrats d’exportations "CAF" (coût, assurance, fret). ​Raison pour laquelle une grande partie des frais de transport des marchandises - environ 17 milliards de dollars par an - a été versée à des entreprises étrangères.

Bui Hong Minh, du Département de l'Import-Export du ministère de l'Industrie et du Commerce, a indiqué que la logistique incluait le transport de marchandises, le transbordement et le stockage. Dans certains pays tels que Singapour, les coûts de logistique ne représentent que 12% à 15%. Cependant, ce chiffre au Vietnam ​atteint 20% du total de la facture. En outre, le manque de personnel de ce secteur a également affecté la compétitivité des exportateurs.

"La pénurie de méthodes de transport synchrones a ​provoqué une augmentation des coûts de la logistique, affectant aussi la compétitivité des biens et services vietnamiens", a-t-il noté.

D’après lui, le Vietnam devrait mener des réformes au niveau macro, en se focalisant sur la facilitation des activités commerciales. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres