Le Premier ministre Nguyên Tân Dung et le vice-premier ministre Vu Van Ninh ont présidé, jeudi à Hanoi, une réunion dont le but était d’évaluer l'avancée dans la restructuration des entreprises publiques au cours du premier trimestre.

Le chef du gouvernement a demandé à ce que des mesures drastiques soient prises pour accélérer la restructuration des entreprises publiques, en insistant sur le retrait des capitaux publics et l'actionnarisation.

Il a rappelé la mission de procéder à l'actionnarisation de 289 entreprises étatiques cette année, en améliorant leur méthode de gestion et en rehaussant leur productivité. Il a recommandé au Comité chargé de la réforme et du développement des entreprises publiques de recueillir les avis exprimés lors de cette réunion et de collaborer avec les ministères et localités concernés afin de régler en temps et en heure les problèmes nés de la restructuration.

Au dernier comptage daté du 24 mars, sur les 289 entreprises publiques figurant sur la liste d'attente d'actionnarisation, les actifs de 207 d'entre elles sont en cours d'évaluation, et 81 autres annonceront très prochainement leur valeur.

Dans le même temps, la récupération des investissements publics dans différents secteurs a permis de rapporter près de 6.987 milliards de dôngs (environ 333 millions de dollars). Au premier trimestre, 18 entreprises publiques ont vendu aux enchères 100 millions de leurs actions. Environ 40% de ces actions ont été achetées pour un montant de 805 milliards de dôngs (plus de 38 millions de dollars).

Le chef du gouvernement a demandé aux entreprises publiques de continuer la rénovation de leur administration, d'accroître l'efficacité de leur production, leurs affaires, et de leur exécution des tâches politiques fixées.

En conclusion, il a ordonné le renforcement de la supervision du processus de restructuration des entreprises publiques. - VNA