Kampot (VNA) – Le Vietnam et le Cambodge se sont engagés à construire une frontière commune de paix, d’amitié et de coopération lors d’une conférence internationale organisée mercredi 16 août dans la province cambodgienne de Kampot (Sud-Ouest).
 
La vice-Première ministre cambodgienne Men Sam An et le président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam Trân Thanh Mân, le 16 août à Kampot. Photo : VNA

Nos deux pays ont traversé de nombreuses difficultés et épreuves durant plusieurs périodes de l’histoire, a indiqué la vice-Première ministre cambodgienne et ministre des Relations avec le Parlement et de l’Inspection, Men Sam An, en présence du le président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam (FPV) Trân Thanh Mân.
 
Une nouvelle page de l’histoire s’est ouverte, avec la paix, l’intégrité territoriale, le progrès et le développement pour les deux pays, a-t-elle dit, exprimant les remerciements au Vietnam pour avoir libéré le Cambodge du fléau génocidaire polpotiste, et soutenu son œuvre d’édification et de développement.

Men Sam An, qui est aussi vice-présidente du conseil national du Front de solidarité pour le développement de la Patrie (SFDCM), permanente du comité central du Parti du peuple cambodgienne (PPC) et présidente de l’Association d’amitié Cambodge-Vietnam, a plaidé pour l’approfondissement des belles relations entre les deux pays.

La 5e conférence internationale sur la construction de la frontière vietnamo-cambodgienne de paix, d’amitié, de coopération intégrale et de développement commun est une preuve des efforts de cultiver et développer sans cesse la tradition de solidarité, d’amitié et de coopération Cambodge-Vietnam, a-t-il plaidé.

Le SFDCM et le FPV devraient encourager les localités à la frontière commune de créer des associations d’amitié pour resserrer la solidarité, l’amitié, la coopération dans tous les domaines, en accordant leur intérêt au maintien de la sécurité et de l’ordre dans les régions frontalières, a-t-elle exhorté.
 
Les délégués à la 5e conférence internationale sur la construction de la frontière vietnamo-cambodgienne de paix, d’amitié, de coopération intégrale et de développement commun. Photo : VNA

Trân Thanh Mân a lui rappelé que le Président Hô Chi Minh écrivit le 23 juin 1967 dans sa lettre au roi Norodom Sihanouk que l’établissement des liens diplomatiques bilatéraux est" une brillante expression de l’amitié intime et de la solidarité dans le combat", un "événement historique dans les relations Vietnam-Cambodge" et "un facteur positif pour préserver la paix en Indochine et en Asie du Sud-Est ".

Un demi-siècle, ce n’est pas une longue période dans l’histoire des relations entre les deux peuples vietnamien et cambodgien. Mais c’est une période qui revêt une grande signification, marque un jalon de la solidarité, de l’attachement, de l’entraide entre les deux armées et les deux peuples qui se sont toujours tenus côte à côte dans leur œuvre de libération et d’édification nationale, a-t-il estimé.

Le président du Comité central du FPV qui a eu plusieurs rencontres avec les dirigeants cambodgiens durant sa visite de travail, a également indiqué que le gouvernement vietnamien a vu dans cette conférence une des activités significatives contribuant au succès de l’Année de l’amitié Vietnam-Cambodge. – VNA