dimanche 20 août 2017 - 17:02:24

HCM-Ville: conférence sur la gestion de l’environnement touristique

Imprimer

Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a organisé le 23 décembre à Hô Chi Minh-Ville la conférence-bilan sur "l’Application de la décision N°18/CT-TTG du 4 septembre 2013 du chef du gouvernement concernant le renforcement des travaux de gestion de l’environnement touristique et de garantie de la sécurité pour les touristes".

Selon Hô Anh Tuân, vice-ministre du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, un an après la promulgation de la décision susmentionnée, des changements positifs ont été opérés dans tous les aspects : adoption de textes de loi prévoyant des sanctions en cas de violations des règles relatives à l’environnement touristique ; instauration d’une collaboration étroite entre les organes compétents pour la prévention, la lutte et la sanction des infractions touchant à la sécurité des touristes ; propositions concrètes et pertinentes pour une meilleure application de la décision en question formulées par les nombreux groupes de travaux du comité de pilotage du tourisme et les autorités locales, etc. Suite à la décision N°18/CT-TTG, 21 localités dans l’ensemble du pays ont établi une «hotline 24 heures sur 24» au service des touristes. Mieux, sept provinces et villes comme Hanoi, Hai Phong, Khanh Hoà, Dà Nang… ont mis sur pied leur propre Centre d’assistance aux touristes.

Vers la création de la Police du tourisme

Le bilan est néanmoins contrasté, puisque beaucoup de problème restent en suspens, comme l’absence d’une hotline nationale destinée aux touristes, le projet de fondation d’une Police du tourisme en attente d’être approuvé, le fait que de nombreuses localités n’aient toujours pas avancé et encore moins promulgué de mesures visant à améliorer l’environnement touristique et garantir la sécurité des voyageurs, pour ne citer que ces quelques exemples.

D'après Nguyên Thi Hông, vice-présidente du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, la décision N°18/CT-TTG a eu pour effet d’accélérer le développement du tourisme ainsi que de renforcer l’environnement touristique et la sécurité des touristes dans les localités du pays. Hô Chi Minh-Ville a lancé des opérations policières de démantèlement des gangs, établi une hotline du tourisme, mis en place un système de vidéosurveillance et ouvert un centre spécialisé dans les cures de désintoxication. Résultat : la sécurité s’en trouve depuis sensiblement améliorée pour les touristes, vietnamiens comme étrangers.

"Pour assurer le développement à long terme de Hô Chi Minh-Ville et du pays plus globalement, il apparaît impératif de réorganiser le contingent d’employés et de fonctionnaires dans le secteur du tourisme, notamment pour traiter comme il se doit et mettre fin aux agissements de concurrence déloyale menés par certaines entreprises. Dans le même temps, Hô Chi Minh-Ville relancera la proposition concernant la création de la Police du tourisme pour garantir la sécurité des voyageurs", a souligné Nguyên Thi Hông. -CVN/VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres