Visioconference nationale sur le controle du COVID-19 dans la nouvelle situation hinh anh 1Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, chef du Comité national de direction de la prévention et de la lutte contre le COVID-19. Photo : VNA

 

Hanoï (VNA) - Le matin du 3 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, chef du Comité national de direction de la prévention et de la lutte contre le COVID-19, a présidé une visioconférence nationale sur la prévention et le contrôle de l'épidémie de coronavirus dans la nouvelle situation.

Lors de la conférence virtuelle, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a indiqué que selon les prévisions de l'Organisation mondiale de la santé, la situation épidémique pourrait durer jusqu'à fin 2021 faute de vaccin.

Par conséquent, le Vietnam poursuit résolument son “double objectif” en donnant la priorité à la garantie de la sécurité, a-t-il déclaré.

Le vice-Premier ministre a proposé d'élaborer des normes de sécurité pour vivre en toute sécurité avec l’épidémie. Il a ainsi mentionné la “Carte de la coexistence sûre avec le COVID-19" (www.antoancovid.vn) qui vient d'être publiée le 1er octobre, visant à contrôler l'épidémie à l'échelle nationale. Cette carte montre la prévention et le contrôle de l’épidémie dans les lieux où se rassemblent beaucoup de personnes.

Dans l'immédiat, cette carte est appliquée dans le réseau des écoles et des établissements médicaux. Ensuite, elle sera utilisée dans les hôtels, bureaux, usines, supermarchés, transports publics ... Actuellement, le ministère de la Santé travaille avec ceux des Sciences et Technologies, de l'Information et de la Communication, pour perfectionner cet outil.

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a demandé au ministère de la Santé de se concentrer sur la mise en place de dossiers de santé électroniques pour l'ensemble de la population, afin de favoriser la surveillance de la santé des personnes âgées, des personnes atteintes de maladies sous-jacentes, des personnes à risque de contamination par le COVID-19…

Il a également appelé à promouvoir les examens et  traitements médicaux à distance, à mettre en place un système médical en ligne, à se concentrer sur la communication des mesures préventives dans les lieux publics... -VNA