Un colloque international "Vingt ans depuis le 7e Sommet de la Francophone au Vietnam : regard rétrospectif et perspectives". Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Un colloque international intitulé "Vingt ans depuis le 7e Sommet de la Francophone au Vietnam : regard rétrospectif et perspectives" a lieu le 16 novembre à la Maison d'Hôtes du Gouvernement, 2 rue Le Thach, à Hanoï.

Organisé par le Centre d'étude et de coopération francophones pour l'Asie et le Pacifique (CECOFAP) relevant de l'Académie diplomatique du Vietnam, en collaboration avec le Bureau Asie-Pacifique de l'Organisation internationale de la Francophonie (BRAP) et l'Agence universitaire de la Francophonie, cet événement vis​ait à célébrer le 20e anniversaire du 7e Sommet de la Francophonie organisé du 14 au 16 novembre au Vietnam.

Il s'agissait d'une rencontre ​des personnes qui ont participé et participe directement à la coopération francophone au Vietnam, des officiels de la BRAP, ​des chercheurs francophones, des diplomates des pays francophones à Hanoï.

Dans son discours de bienvenue, Mme Jehanne Roccas, ambassadeur de Belgique au Vietnam et présidente du Groupe des Ambassades, Délégations et Institutions francophones à Hanoï (GADIF), a dit: "La thématique abordée aujourd'hui pour ce colloque est particulièrement d'actualité, au sortir du Sommet qui a réuni les chefs d'État et de gouvernement de 21 pays d'Asie-Pacifique, couronné d'un succès évident de la diplomatie vietnamienne".

Dans son allocution, Nguyen Thiep, correspondant national auprès de l'OIF, a passé en revue les 20 ans de la coopération entre le Vietnam et la Francophonie. Le 7e Sommet des pays en ayant le français en partage a été un événement qui revêt une signification particulière tant pour la Francophonie que pour le Vietnam. Pour la Francophonie, c’est la première et seule fois que ce Sommet a été organisé en Asie-Pacifique.

Depuis le 7e Sommet, la Francophonie a connu des grandes phases de développement tant sur le plan qualitatif que  quantitatif. Le nombre de ses membres est en effet passé de 49 en 1997 à 84 de nos jours.

Ayant eu au début des actions axées sur la coopération culturelles et linguistiques, la Francophonie est devenue un acteur à part entière des relations internationales avec sa rencontre biannuelle au Sommet, une population de plus de 700 millions d’habitants et 13% du PIB mondial.

Pour le Vietnam, la réussite du 7e Sommet de Hanoi a confirmé, une fois de plus, la pertinence de la Politique étrangère axée sur l’ouverture initiée lors du 6 ème Congrès du PCV en 1986 “Le Vietnam entend être ami et partenaire fiable de tous les pays dans le monde”.

Il est important de rappeler que le 7e Sommet a été un événement jusqu’alors exceptionnel avec la présence d’une trentaine de chefs d’État à Hanoï. C​e fut une expérience inédite, un événement significatif 10 après la mise en œuvre de sa Politique de Renouveau initié dans un contexte marqué par l’embargo et le blocus. La réussite du 7e Sommet s’enchaîne avec tant d’autres succès du pays en matière de relations extérieures : adhésion à l’ASEAN, normalisation des relations avec les États-Unis, signature de l’accord-cadre avec l’Union européenne. Elle marque un jalon important dans le processus d’intégration internationale du Vietnam.

Les délégués prennent la photo de famille. Photo: VNA

Les relations de coopération entre le Vietnam et la Francophonie n’ont cessé de gagner en profondeur et de se développer avec efficacité en matière politique, économique, culturelle, linguistique, éducative et de coopération au développement.

Follain Moncef, conseiller de la Secrétaire générale de la Francophonie, a présenté l'intervention "Le chemin parcouru depuis le 7e Sommet de la Francophonie et les enjeux d'avenir pour la Francophonie en Asie-Pacifique".

Cet après-midi, les délégués continuent de discuter du sujet "La Francophonie en Asie-Pacifique: État des lieux, perspectives et recommandations"​. -VNA