La vice-présidente Nguyên Thi Doan a affirmé mardi, lors d'un dialogue en ligne avec 126 enfants, la volonté des dirigeants du Parti et de l'Etat de favoriser la participation des enfants aux activités sociales, et la disposition à écouter avec attention leurs avis.

Elle a demandé aux responsables de poursuivre le programme national d'action en faveur des enfants
pour la période 2001-2010, et d'intégrer les objectifs à ce sujet aux plans de développement socioéconomique, et de s'intéresser particulièrement aux recommandations émises par les enfants.

De la protection environnementale aux études, aux activités ludiques, aux soins de santé, à la sécurité de la circulation en passant par les mariages précoces dans les provinces montagneuses, les enfants ont posé nombre de questions sages qui en disent long sur leur sensibilité et leur intérêt au quotidien.

Le Vietnam, le 2è pays à avoir ratifié la Convention internationale sur les droits d'enfant, a obtenu de nombreux résultats encourageants ces huit dernières années de réalisation du programme national d'action en faveur des enfants, selon la ministre Nguyên Thi Kim Ngân.

La ministre du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales a évoqué une forte baisse de la malnutrition infantile, une hausse rapide du taux de scolarisation, les soins de santé gratuits pour tous les moins de 6 ans, les allocations aux enfants démunis, l'accès des enfants aux activités culturelles et sportives.

Elle a cependant reconnu nombre de difficultés et défis qui se posent dans la protection, les soins et l'éducation des enfants, notamment les violences contre les enfants, les accidents dont ils sont victimes, la délinquance infantile, les soins des enfants séropositifs et le taux élevé de malnutrition infantile.

De son côté, le représentant en chef de l'UNICEF, Jesper Morch, a estimé que l'organisation de ce dialogue traduit l'engagement du gouvernement vietnamien à garantir la participation des enfants à l'élaboration des plans et aux processus décisionnels.

Saluant des "progrès incroyables" obtenus par le Vietnam, Jesper Morch a également émis le souhait d'impulser les relations de partenariat durable en faveur des enfants vietnamiens. -AVI