Hanoi (VNA) - Une conférence tenue mardi 11 décembre à Hanoi a appelé les organisations et les entreprises à assumer leur responsabilité sociale afin d’accroître les activités humanitaires dans l’intérêt de la communauté.
 
Truong Thi Mai, membre du Bureau politique, secrétaire du Comité central du Parti et présidente de la Commission de sensibilisation auprès des masses du Comité central du Parti s’adresse à la conférence, le 11 décembre à Hanoi. Photo: qdnd.vn

S’adressant à environ 300 délégués vietnamiens et étrangers, Truong Thi Mai, membre du Bureau politique, secrétaire du Comité central du Parti et présidente de la Commission de sensibilisation auprès des masses du Comité central du Parti, a hautement apprécié les efforts déployés par des organisations vietnamiennes et étrangères pour collecter des fonds destinés aux activités humanitaires au Vietnam, en particulier celles qui soutiennent les groupes vulnérables.

Elle a déclaré que de nombreuses personnes, en particulier les personnes à faible revenu, sont toujours confrontées à des difficultés résultant de catastrophes naturelles ou d’épidémies. Outre le travail des autorités locales, le soutien aux personnes déshéritées nécessite également la contribution d’organisations, de particuliers et d’entreprises, ainsi que davantage d’efforts de la part de la Croix-Rouge du Vietnam (CRV), de l’Union des organisations d’amitié du Vietnam (VUFO) et de la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam (VCCI).

Selon la présidente de la CRV, Nguyên Thi Xuân Thu, la CRV a fourni annuellement au cours des cinq dernières années une aide humanitaire d’une valeur de 2.000 milliards de dôngs (85,7 millions de dollars) pour venir en aide à 7 millions de personnes défavorisées.

Le président de la VCCI, Vu Tiên Lôc, a noté que les entrepreneurs vietnamiens ont toujours joué un rôle de premier plan dans l’exercice de leurs responsabilités sociales dans l’intérêt de la communauté. Chaque entreprise a participé aux activités humanitaires sous différentes formes, en fonction de leurs capacités et de leurs domaines d’activité.

De son côté, le vice-président permanent et secrétaire général de la VUFO, Dôn Tuân Phong, a indiqué que l’union avait recueilli chaque année environ 300 millions de dollars de dons offerts par près de 1.100 organisations non gouvernementales étrangères. Du total, 35% ont été consacrés à la promotion des soins de santé, 19% à la résolution de problèmes sociaux, 17% au développement économique, 11% aux causes environnementales et 9% aux activités d’éducation et de formation.

Lors de la conférence, 12 unités et organisations ont signé des accords de coopération avec la CRV. Treize unités, organisations et entreprises nationales et étrangères ont également accordé ou promis d’accorder plus de 185 milliards de dôngs (7,9 millions de dollars) aux activités humanitaires. –VNA