Un ressortissant laotien condamne a mort pour trafic de plus de 300 kg de drogue hinh anh 1Xeng Vang lors du procès de première instance.

Quang Binh, 29 août (VNA) - Le 28 août, le Tribunal populaire de la province centrale de Quang Binh a prononcé la peine de mort contre un ressortissant laotien condamné pour trafic de 308,6 kg de méthamphétamine au Vietnam.

L’accusé est Xeng Vang, né le 6 août 1995 et domicilié dans la province de Bolikhamsay au Laos.

Selon l'acte d'accusation, trois mois avant son arrestation, il s'était lié d'amitié avec Hang A Chinh, un Vietnamien né en 1996 et résidant dans la province de Dak Nong dans le Tay Nguyen (Hauts Plateaux du Centre).

Le 9 octobre 2018, les deux sont arrivés à l'aéroport international de Tan Son Nhat en provenance du Laos.

Le 11 octobre, ils se sont rendus à Ha Tinh, où Chinh a demandé à son ami laotien de se procurer de la drogue à Da Nang pour 10 000 USD. L'homme laotien a accepté l'offre.

Xeng Vang a admis que, mis à part l'argent, Chinh avait promis de lui acheter un billet de retour pour le Laos. Chinh lui a également dit de fuir s'il était détecté et a menacé de nuire à la famille de Xeng Vang s'il parlait de Chinh à la police.

Le 12 octobre, le Laotien a conduit une voiture transportant Chinh et la drogue à Da Nang sur la route nationale 1A. Alors qu'ils traversaient la province de Quang Binh, ils ont été arrêtés par la police locale pour violation de la vitesse. Leur comportement suspect a conduit la police à ordonner une fouille de leur voiture. Soudainement, les deux hommes se sont précipités dans la forêt.

Le 13 octobre, Xeng Vang a été arrêté, tandis que Chinh s'est échappé avec un mandat d'arrêt.

La fouille a révélé la présence de 308,6 kg de méthamphétamine dans 25 sacs en plastique jaune. Xeng Vang a déclaré qu'il ne connaissait ni le type ni la quantité de drogue qu'il avait été engagé pour transporter.

 Lors du procès, Xeng Vang a admis tous ses crimes. -VNA