Vue générale de l'exposition photographique «Traverser la tempête». Photo: NDEL

Hanoï (VNA) - Une exposition ayant pour thème «Traverser la tempête» a ouvert ses portes le 15 novembre à Hanoï en écho à la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et filles.

Cette manifestation est organisée par le Centre d'études et de sciences appliquées en genre - famille - femmes et adolescents (CSAGA), en coordination avec le ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, l’ambassade des Pays-Bas au Vietnam, le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) et l’Agence sud-coréenne de coopération internationale (KOICA).

La cérémonie d’ouverture de cette exposition a enregistré la présence du chef du Département de l’Égalité des sexes du ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Pham Ngoc Tiên ; de la représentante en chef de l’UNFPA au Vietnam, Astrid Bant ; de l’ambassadrice des Pays-Bas au Vietnam, Nienke Trooster ; de la directrice du CSAGA, Nguyên Vân Anh ; et d’une vingtaine de femmes victimes de violences familiales dans le passé.

Prenant la parole lors de la cérémonie d’inauguration, la directrice du CSAGA, Nguyên Vân Anh, a déclaré qu’il y avait diverses tempêtes à travers le monde causant plusieurs dommages pour l’Humanité, et que celle sous la forme de la violence familiale provoquait de nombreuses douleurs à l’égard de la jeunesse et de la vie des femmes et des filles. Au cours de ces 20 dernières années, le CSAGA a organisé plusieurs expositions retraçant la tristesse des femmes et filles sinistrées par les violences familiales et aussi leur bonheur dans la lutte contre cette question sociale.

À cette occasion, Nguyên Vân Anh a pris en haute considération la collaboration efficace entre le ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, l’UNFPA, l’ambassade des Pays-Bas au Vietnam et d’autres organes concernés dans le processus de lutte contre la violence faites aux femmes et aux filles.

Pour sa part, le chef du Département de l’Égalité des sexes, Pham Ngoc Tiên, a affirmé les bons résultats obtenus par le Vietnam dans l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles, avant de mettre en exergue l’approbation du gouvernement vietnamien concernant le projet national sur l’éradication de la violence et l’égalité des sexes d’ici 2020, vision pour 2030. -NDEL/VNA

D'anciennes victimes de violences familiales entourent l’ambassadrice néerlandaise au Vietnam, Nienke Trooster, lors de son discours. Photo : NDEL.

 

 

Cette exposition attire de nombreuses jeunes filles ainsi que des hommes. Photo : Minh Duy/NDEL.