Bangkok, 11 avril (VNA) - L’Autorité thaïlandaise du tourisme (TAT) a prévu que le nombre de touristes participant à la fête de Songkran, qui a lieu du 12 au 16 avril, diminuerait de 10%, en grande partie à cause de la pollution atmosphérique.

Le gouverneur de TAT, Yuthasak Supasorn, a déclaré que les groupes de touristes devraient ajuster leurs projets de voyage et choisir de se déplacer dans d'autres régions de la Thaïlande.

Il s’attend à ce que le taux d’occupation des hôtels dans la région septentrionale se situe autour de 75% durant le Songkran. Les hôtels situés dans des zones touchées par des incendies de forêt, tels que les districts de Mae Rim, Fang et Chiang Dao, dans la province de Chiang Mai, déplorent un taux d’occupation inférieur à 50%. Les hôtels de la province de Mae Hong Son pourraient faire face à un taux d’occupation inférieur à 30%, obligeant certains hôtels à fermer leurs portes pour des travaux de rénovation.

Thailande: le nombre de touristes devrait chuter de 10% durant la fete de Songkran hinh anh 1L’autorité thaïlandaise du tourisme (TAT) a prévu que le nombre de touristes participant à la fête de Songkran, qui a lieu du 12 au 16 avril, diminuerait de 10%. Photo: thainews.prd.go.th

 

En raison de la chute du nombre de touristes dans les trois provinces septentrionales de Chiang Mai, Chiang Rai et Mae Hong Son, la TAT s'attend à ce que les recettes touristiques durant le Songkran baissent de 2 milliards de THB, a déclaré M. Yuthasak.

Auparavant, la TAT avait prédit que la Thaïlande accueillerait 3,11 millions de touristes thaïlandais et quelque 546.000 visiteurs étrangers pendant le Songkran, générant 20,98 milliards de THB, +10% sur un an.

La présidente de l’Association des hôtels de la Thaïlande (THA), Supawan Tanomkieatipume, a déclaré que le taux d’occupation des hôtels dans l’ensemble du pays pendant le Songkran n'était pas  élévé. À l’heure actuelle, ce taux n’est que 60% à Chiang Mai, Bangkok, Pattaya, et 70-80% dans le Sud. Une des causes principales est le ralentissement économique mondial, a-t-elle déclaré.

Vichit Prakobgosol, président de l'Association des agences de voyages thaïlandaises (ATTA), a déclaré que, même si le nombre de réservations de touristes étrangers durant le Songkran n'était pas comparable à celui de l'année dernière, la baisse ne serait pas importante cette année.

En raison de la pollution atmosphérique dans la région septentrionale, les touristes chinois, qui se rendent souvent en grand nombre à Chiang Mai durant le Songkran, pourraient choisir d'autres destinations de voyage telles que le Japon, le Vietnam, les Philippines et l'Indonésie.

Le Songkran est la fête la plus importante en Thaïlande. Cet événement important du calendrier bouddhiste marque le début du Nouvel An traditionnel thaïlandais. Le nom Songkran vient d’un mot sanskrit qui signifie «passer» ou «s’approcher». -VNA