La ville de Nha Trang sous les eaux. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Face aux crues et inondations survenues au Centre suite au passage du typhon Damrey, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a publié un télégramme officiel demandant de conjuguer les efforts pour remédier à ses conséquences.

Il a ordonné aux autorités des localités du Centre de suivre de près l’évolution des pluies et crues et d​'appliquer immédiatement des mesures pour y faire face. Les organes compétents doivent collaborer étroitement avec les collectivités locales pour aider la population à rétablir la production pour un retour le plus rapide possible à la normale.

Il est indispensable d’évacuer les habitants en lieu sûr parallèlement à la recherche des disparus, d’assurer la sécurité des barrages et des ouvrages hydrauliques, de réparer au plus tôt le système de transport et d’électricité.

La Radio la Voix du Vietnam, la Télévision du Vietnam et les autres médias doivent intensifier la diffusion d'informations sur les activités en faveur des sinistrés et sur les évolutions des pluies et crues.

Pour soutenir la population sinistrée, la Croix-Rouge vietnamienne a décidé d’accorder immédiatement près de 1,1 milliard de dongs en sa faveur, notamment celle de Khanh Hoa, Binh Dinh, Phu Yen et Dak Lak. Elle a aussi lancé un appel d’assistance à travers le programme d'envoi de SMS intitulé "Pour la population des régions touchées par les crues".

Selon le bilan provisoire, le typhon Damrey, qui a frappé samedi 4 novembre des provinces centrales accompagné de pluies torrentielles ​ayant atteint des cumuls de 500 à 700 mm, a fait 29 morts et 29 disparus. Des dizaines de maisons ont été détruites. De nombreux ouvrages infrastructuraux ont été détériorés. Une large superficie de riziculture et de cultures maraîchères sont sous l’eau. -VNA