Un village où l’on aime taquiner la muse Politique

Un village où l’on aime taquiner la muse

Au village de Chùa (appelé aussi Hoàng Duong), en banlieue de Hanoï, la poésie coule dans les veines des paysans. On compose des vers, récite des poèmes… n’importe quand et n’importe où.