Politique

L'Armée ne peut ni ne pourra se tenir à l'écart de la politique

La "dépolitisation" de l'armée est une des manoeuvres perfides de la stratégie d'"évolution pacifique" des forces hostiles contre les pays socialistes et la révolution vietnamienne.

Sous le titre "l'Armée ne peut ni ne pourra se tenir à l'écart de la politique", l'article du général de brigade, professeur associé-Docteur Nguyen Ba Duong, de l'Académie des sciences sociales et des humanités militaires relevant du ministère de la Défense, éclaicit la nature comme l'absurdité du point de vue demandant la "dépolitisation" de l'armée, et affirme que le rôle de direction absolue et directe sur tous les plans du Parti communiste du Vietnam (PCV) à l'égard de l'armée, est le facteur décisif de toutes les victoires de l'armée vietnamienne.
Jugement des fauteurs de troubles dans la commune de Nghi Phuong Société

Jugement des fauteurs de troubles dans la commune de Nghi Phuong

Le Tribunal populaire de la province de Nghe An (Centre) a tenu mercredi matin dans la ville de Vinh l'audicence de jugement en première instance de deux accusés poursuivis pour "troubles à l'ordre public" dans la commune de Nghi Phuong, district de Nghi Loc de la province de Nghe An.
Société

L'affaire de Nghi Phuong sous le regard de la religion et de la justice

Les rizières sont presque mûres, la cloche résonne, la campagne fait peau neuve, mais la vie paisible régnant depuis des générations ici, dans la commune de Nghi Phuong, district de Nghi Loc de la province de Nghe An (Centre), a été récemment perturbée par des extrémistes.

L'affaire a débuté le 22 mai dernier lorsque le prêtre Dang Huu Nam, en charge de la paroisse de Binh Thuan de la commune de Nghi Thuan, a organisé une prière à l'église de la paroisse-fille de Trai Gao pour des centaines de fidèles venus de plusieurs localités pour soutenir huit personnes devant passer en appel le lendemain dans la ville de Vinh pour "activités subversives contre l'administration".
Huit personnes jugées en appel pour subversion Politique

Huit personnes jugées en appel pour subversion

La Cour d'appel populaire suprême de la province de Nghe An (Centre) a statué jeudi sur l'appel interjeté par Ho Duc Hoa et ses sept co-prévenus à l'encontre de la décision du Tribunal populaire du même siège du 9 janvier 2013, les condamnant pour propagande contre l'Etat sur le fondement de l'article 79 alinéa 1 et 2 du Code pénal de la République socialiste du Vietnam.