Le procès Tran To Nga, une chance pour toutes les victimes vietnamiennes de l’agent orange Société

Le procès Tran To Nga, une chance pour toutes les victimes vietnamiennes de l’agent orange

Le procès Tran To Nga sera une chance pour toutes les victimes vietnamiennes de l’agent orange. C'est en ces termes que s'est exprimé l’avocat Bertrand Repolt, du Bureau « Bourdon & Forestier », lors d’un entretien accordé à l’Agence vietnamienne d’information (VNA) avant la procédure de mise en état entre les juges et avocats, programmée le 18 juin.

Débordé de travail, Me William Bourdon - qui défend Mme Tran To Nga dans le procès contre 26 firmes américaines au Tribunal de grande instance d’Evry - n’a pas pu nous recevoir personnellement, nous les journalistes de l’AVI. Il a délégué ce travail à un collaborateur qui nous a reçus et nous a expliqués les raisons qui les ont conduits, Me William Bourdon et ses collaborateurs, à poursuivre ce combat juridique dans la quête de justice pour les victimes vietnamiennes de l’agent orange. Voici l’interview en intégralité.