Privés de liberté, mais pas d’humanité Société

Privés de liberté, mais pas d’humanité

La prison de Thu Duc, à Binh Thuân, compte environ 200 détenus étrangers. Ici, outre les activités leur permettant de s’améliorer moralement, ils suivent des formations professionnelles.