Bangkok, 23 avril (VNA) - Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha et son homologue cambodgien Samdech Techo Hun Sen ont coprésidé lundi 22 avril la cérémonie d'inauguration d'un pont d'amitié et de réouverture d’une ligne ferroviaire reliant le district d'Aranyaprathet dans la province de Sa Kaeo, à l'est de la Thaïlande, à la ville de Poipet dans la province de Banteay Meanchey au Cambodge.

Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha et son homologue cambodgien Samdech Techo Hun Sen lors de la cérémonie. Photo: AP

 

Lors de la cérémonie, les deux chefs de gouvernement ont assisté à la signature d'un accord bilatéral sur la réouverture de la ligne ferroviaire transfrontalière et au transfert au Cambodge d'une locomotive à moteur diesel et de quatre wagons à passagers.

Cette ligne avait été ouverte en 1942 et suspendue en 1974. En 2015, les gouvernements thaïlandais et cambodgien ont signé un protocole d'accord sur son rétablissement pour lequel un comité de travail mixte a été mis en place.

Le Cambodge possède deux lignes de chemin de fer - une ligne nord de 386 km allant de Phnom Penh à la ville de Poipet, et une ligne sud de 266 km reliant Phnom Penh à la province côtière de Preah Sihanouk. Construites entre 1929 et 1969, elles ont été endommagées pendant kes décennies de guerre civile. La 2è ligne a été relancée en 2016, tandis que la construction et la restauration de la première ont été achevées en juillet 2018.

Avant la cérémonie de réouverture de cette ligne ferroviaire transfrontalière, les deux dirigeants ont également inauguré un pont d'amitié Cambodge-Thaïlande de 620 m reliant Stung Bot à Poipet et Ban Nong Ian à Aranyaprathet.

Selon le Département thaïlandais du Commerce extérieur, les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 145 milliards de bahts en 2018, dont 62% via le poste frontière d'Aranyaprathet-Poipet. -VNA