Photo : Reuters
 
Hanoï (VNA) – Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a signé le 11 septembre un télégramme officiel sur les mesures à prendre pour prévenir les risques de la peste porcine africaine (PPA) au Vietnam.

Ce télégramme interdit toute forme de transport, de commerce, d’abattage et de consommation de porcs et produits dérivés importés illégalement ou d’origine douteuse. 

Selon l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), depuis fin 2017 au 10 septembre 2017, 17 pays et territoires ont annoncé l’apparition de la peste porcine africaine. Plus de 500.000 porcs ont été abattus. Toujours selon l’OIE et la FAO, depuis début août au 9 septembre, la Chine a découvert des foyers dans six provinces avec plus de 38.000 porcs abattus. 

Plusieurs experts ont constaté que le risque d’introduction de la PPA au Vietnam était élevé, notamment dans les zones frontalières au Nord et dans les localités ayant un grand nombre de porcs. 

Devant cette situation, le Premier ministre a demandé aux localités de renforcer les contrôles frontaliers et douaniers, notamment pour les arrivées depuis les pays touchés par la PPA, d’organiser du 15 septembre au 15 octobre des campagnes sanitaires dans les fermes, les marchés, les sites de commerce et d’abattage de porcs locaux. Les organes compétents doivent initier les éleveurs et les établissements vétérinaires locaux aux mesures propres à renforcer la surveillance des bêtes et à prévenir les risques. 

L’importation et le transport illégaux d’animaux et produits d’origine animale seront sévèrement sanctionnés. 

Le télégramme officiel avance également des mesures en cas de découverte du virus. -VNA