Ha Giang, 6 juin (VNA) - Direction Quan Ba, un petit district situé dans la province de Hà Giang (Nord). Destination de rêve pour les amoureux de la nature en raison de la beauté de ses paysages, Quan Ba est aussi le territoire de plusieurs ethnies minoritaires.

Quan Ba entre les rochers et les nuages. Photo dulich.vnexpress.net

Le district de Quan Ba est situé à entre 1.000 et 1.600 mètres d’altitude. Son chef-lieu, Tam son, comprend 12 communes où cohabitent 16 ethnies. 60% d’entre elles appartiennent à la minorité des Mông, 14% à celle des Dao, 11% à celle des Tày. Quan Ba est l’unique localité au Vietnam qui abrite l’ethnie Pu Y au nombre de 880 personnes.

Les Tày habitent dans des maisons sur pilotis au toit en paille. Les Dao bâtissent leur maison en torchis et vivent essentiellement de la riziculture inondée au pied des montagnes. Les Môngs habitent les hautes montagnes et cultivent principalement le maïs. Artisans talentueux, ils pratiquent aussi la vannerie, la menuiserie, le tissage et la poterie.

Les Tày, les Mông et les Dao de Quan Ba possèdent un patrimoine culturel très varié composé de nombreuses légendes, contes de fées, poésies et comptines…

Quan Ba regorge de sites exceptionnels comme la Porte du Ciel qui permet d’accéder au haut plateau de Dông Van, les murailles de Can Ty, la grotte de Khô My Tùng Vài, la montagne de Thach Son Thân. Sur le plateau karstique de Dông Van se trouvent deux sommets calcaires qui évoquent la forme de deux seins de femme qui sont à l’origine d’une légende Mông: une fée dénommée Hoa Dào (fleur de pêcher) tomba amoureuse d’un homme Mông. Ils se marièrent et eurent un petit garçon. Furieux, l’Empereur de Jade obligea Hoa Dào à retourner au ciel. Avant de quitter la terre, elle laissa ses seins pour nourrir son bébé. Plus tard, ses deux seins se transformèrent en deux montagnes de même forme que les habitants surnommèrent «Montagne de fée».

Le village culturel des Tày à Tam Son - Photo : dulich.vnexpress.net

«Les touristes, de passage à Quan Ba, s’arrêtent pour contempler les magnifiques paysages, véritables chefs d’œuvres de la nature. Ces deux montagnes pareilles à des seins sont vraiment uniques. Je suis venu ici plusieurs fois à différentes périodes et à chaque fois mes impressions sont fortes.», dit Nguyên Tuân Khoa, photographe de Hanoï.

A Quan Ba, les touristes peuvent découvrir les villages et hameaux des minorités ethniques comme le hameau de Hop Tiên, le village de brocatelles de Lùng Tam, ou le village culturel des Tày à Tam Son. Ils peuvent aussi écouter les chants Then et de cithare Tinh ou assister au rituel de passage à l’âge d’adulte des Dao dans le village de Nâm Dam, aux prières pour une bonne récolte chez les Nùng et  les Tày, à la fête de Gâu Tào de l’ethnie Mông ou au culte du génie de la forêt chez les Pu Y.

Les marchés de Quan Ba, Quyêt Tiên, Tùng Vai et Trang Kim sont des moments de convivialité extraordinaire avec la population locale. Il serait dommage de séjourner dans la région sans goûter les spécialités culinaires des minorités comme l’alcool de maïs de Thanh Vân, le porc fumé, le porc fermier, la farine de maïs, ou le poulet aux pattes noires.

Quan Ba offre des paysages d’une beauté saisissante et la rencontre avec les minorités ethniques est une expérience inoubliable. -VOV/VNA