Hanoi (VNA) - Le maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Mer Orientale est un avantage mutuel et une responsabilité partagée de tous les pays, y compris des membres de l’ASEAN et de la Chine, a déclaré jeudi 22 novembre la porte-parole adjointe du ministère des Affaires étrangères, Nguyên Phuong Trà.
 
La porte-parole adjointe du ministère des Affaires étrangères, Nguyên Phuong Trà. Photo : VNA

Elle a fait cette déclaration lors d’une conférence de presse régulière du ministère à Hanoi, en réponse aux questions des journalistes concernant une remarque de la Chine selon laquelle les négociations sur le Code de conduite en Mer Orientale seraient achevées au cours des trois prochaines années. 

En conséquence et face aux évolutions complexes durant ces derniers temps, l’ASEAN a demandé à plusieurs reprises que le Code de conduite en Mer Orientale soit rapidement finalisé, a poursuivi la diplomate.

Il est très important de de parvenir à un Code de conduite efficace, substantiel et contraignant, conformément au droit international, en particulier à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), contribuant ainsi efficacement à la paix, à la stabilité et à la sécurité dans la région en général et en Mer Orientale en particulier, a-t-elle conclu. – VNA