Hanoï (VNA) – Sur invitation du président de l’Assemblée nationale française, Richard Ferrand, la présidente de l’Assemblée nationale (AN) du Vietnam Nguyen Thi Kim Ngan effectuera une visite officielle en France.

La visite revêt une signification importante visant à consolider et approfondir le partenariat stratégique entre le Vietnam et la France et aussi à concrétiser la Déclaration commune des dirigeants des deux pays sur la coopération interparlementaire.

Le Vietnam et la France ont établi leurs relations diplomatiques en avril 1973. Les deux pays ont signé la Déclaration commune sur l’établissement du partenariat stratégique en 2013 lors de la visite du Premier ministre vietnamien Nguyen Tan Dung en France. Les bonnes relations politiques entre les deux pays ont été marquées par les visites de haut niveau, notamment la visite du président français François Hollande au Vietnam en 2016 et la visite en France en mars 2018 du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyen Phu Trong. Les deux pays ont maintenu de nombreux mécanismes de coopération, dont le Dialogue stratégique de défense et de sécurité et le Dialogue économique annuel de haut niveau.

La coopération parlementaire entre les deux parties s'est aussi développée avec les échanges réguliers de délégations et une collaboration efficace au sein des forums parlementaires multilatéraux, notamment au sein de l'Union interparlementaire.
L'AN du Vietnam a signé des accords avec le Sénat et l'Assemblée nationale de France. Les deux organes législatifs ont mis en place des groupes de parlementaires d'amitié.

La France est le quatrième partenaire commercial du Vietnam en Europe après l'Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Le commerce bilatéral s’est chiffré en 2018 à 5,1 milliards de dollars. La France se classe au troisième rang parmi des pays européens et au 16e rang parmi les 126 pays et territoires investissant au Vietnam avec un fonds total de 2,8 milliards de dollars. La France est aussi le fournisseur européen de premier rang au Vietnam en termes d'aide publique au développement avec un capital engagé de 3 milliards d’euros.

A propos de l’éducation, les relations de partenariat entre les deux pays ont été établies dans les années de 1980 et ne cessent de se développer. La France a toujours accordé la priorité à l'éducation et à la formation dans le cadre de sa coopération avec le Viêt Nam, avec l’accent mis sur l’enseignement du français, la formation de personnel au niveau universitaire et post-universitaire dans les secteurs de la gestion économique, de la banque, des finances, du droit, de nouvelles technologies. Le Vietnam et la France  ont reconnu des progrès dans leur coopération dans les  sciences et les technologies, la sécurité et la défense, la coopération décentralisée et les soins à la santé.

En tant que membres de l’Organisation internationale de la Francophonie, le Vietnam et la France ont mis sur les rails de nombreuses activités de coordination dans le cadre de cette organisation. -VNA