Les résidents évacués d'une zone inondée sur l'île de Phu Quoc le 9 août (Photo: e.vnexpress.net)

Kien Giang, 12 août (VNA) - Les autorités de Phu Quoc ont déclaré que l'île devait trouver une solution permanente à son problème d'inondation après avoir connu la pire de son histoire ce mois-ci.

L'île, un haut lieu touristique de la province de Kien Giang dans le delta du Mékong, a subi des averses torrentielles provoquées par le typhon Wipha entraînant l'inondation de milliers de maisons.

Le 11 août au matin, le district continuait de recevoir des pluies mais  pas été aussi fortes que les jours précédents. Le niveau de l'eau a baissé et de nombreuses familles sont rentrées chez elles.

Mai Van Huynh, secrétaire du comité du parti et président du comité populaire du district de Phu Quoc, a déclaré que le changement climatique était l'une des causes des inondations.

Les précipitations totales du 2 au 9 août ont dépassé 1 000 mm. Le 9 août seulement, elles ont atteint 335 mm, plus que le total de 1997, qui était de 327 mm, a-t-il déclaré.

Les précipitations record ont eu lieu peu de temps après, ce qui a coïncidé avec l'élévation du niveau de la mer, affectant le système de drainage qui achemine l'eau des rivières et des ruisseaux vers la mer, a-t-il déclaré.

Le système, construit en 2003, est devenu surchargé en raison de l’augmentation de la population et des touristes ces dernières années.

Selon le Comité de pilotage du district de Phu Quoc pour la prévention et le sauvetage en cas de catastrophe, les fortes pluies de ces derniers jours ont inondé environ 8 424 habitations, 24 autres ont été détruites ou n’ont plus de toit, et une vaste zone de culture a été dévastée. Le montant total des dommages a été estimé à plus de 107 milliards de dongs (4,6 millions de dollars).

Quelque 63 km de routes étaient sous 0,7-2 mètres d'eau. Heureusement, aucune victime n'a été signalée dans le district.

Les autorités du district ont mobilisé des équipes de secours et des soldats pour évacuer près de 2 000 personnes. Des milliers de repas gratuits ont été fournis aux ménages touchés par les inondations.

M. Huynh a déclaré qu'après le retrait des inondations, l'île examinerait le système de drainage et draguerait les rivières, les ruisseaux et les canaux pour empêcher que des déchets bloquent le débit de l'eau.

Les autorités renforceront l'inspection de la construction afin de démanteler les empiétements illégaux, a-t-il déclaré.

Des mesures seront prises pour assurer la sécurité des personnes vivant dans les zones inondées, a-t-il promis.

Les autorités se concentrent aussi sur la désinfection pour prévenir les maladies.

Le 10 août, Vietnam Airlines, la compagnie aérienne nationale, a annoncé que 14 vols avaient été annulés sur les liaisons Hanoi-Phu Quoc et Ho Chi Minh-Ville-Phu Quoc, portant ainsi à 32 le nombre total de vols  affectés par le mauvais temps.

Auparavant, de nombreuses compagnies aériennes avaient annulé des vols, laissant 1 560 passagers bloqués, après des pluies torrentielles qui avaient inondé la piste de l'aéroport international de Phu Quoc. -VNA