Hanoi (VNA) –  La prochaine visite aux Etats-Unis, au Brésil et au Chili du vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê devra dynamiser davantage les échanges commerciaux entre le Vietnam et ces pays.
 
Le vice-Premier ministre vietnamien Vuong Dinh Huê (à droite) serre la main du président de l'AmCham, Michael Kelly, le 2 mai 2018 à Hanoi. Photo: VNA

Le Vietnam est actuellement le 16e partenaire commercial des Etats-Unis qui sont devenus le partenaire le plus important du Vietnam au cours de plus de 10 dernières années.

Le Vietnam a exporté l’an passé des marchandises vers les Etats-Unis pour 41,6 milliards de dollars. En progression de 8,2% par rapport à 2016, la valeur a constitué environ un cinquième de toutes les exporttations vietnamiennes.

Dans l’autre sens, le Vietnam a importé des biens américains pour une somme de 9,2 milliards de dollars, soit un bond de 5,8% en rythme annuel.

Les analystes s’accordent à dire que bien que le Vietnam ne soit pas encore un grand marché à l’export des Etats-Unis, le revenu croissant des Vietnamiens va stimuler la demande en produits hauts de gamme en général et en marchandises américaines en particulier.

Le fait que les Etats-Unis sont retirés de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP), leurs activités de coopération économique et d’investissement avec le Vietnam se maintiennent toujours, a indiqué la consule générale des Etats-Unis à Hô Chi Minh-Ville, Mary Tarnowka.

En particulier, ces relations deviendront plus étoites du fait des changements positifs du Vietnam en matière d’intégration économique internationale et de son objectif réaffirmé de poursuivre ses réformes et d’ouvrir davantage son économie, a poursuivi la diplomate.

Les 16 accords de libre-échange en cours de négociation ou signés par le Vietnam traduisent sa politique forte et cohérente d’approfondir l’intégration internationale et de promouvoir davantage la libéralisation du commerce dans la région et le monde.

Le Vietnam a également signé avec dix autres pays le 8 mars au Chili l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), nouvel accord en remplacement du TPP, et accélère actuellement le processus d’adoption du Partenariat économique intégral régional (RCEP).  
 
Le président de la Chambre de commerce américaine à Hanoi (AmCham Hanoi), Michael Kelly, a estimé qu’avec un marché à plus forte croissance en Asie, le Vietnam offrirait de nouvelles opportunités de coopération et d’investissement efficaces aux entreprises américaines.
 
Lors du Forum d’affaires Vietnam - Brésil, le 27 octobre 2017 à Hô Chi Minh-Ville. Photo: CVN
Le commerce entre le Vietnam et le Brésil a triplé depuis 2010 pour s’établir à 3,1 milliards de dollars en 2016 et atteint près de 2,6 milliards sur les neuf premiers mois de 2017, en hausse de 13% sur un an. Les deux pays s’efforcent de porter leurs échanges à 10 milliards de dollars en 2020.

Le Vietnam et le Brésil disposent d'un énorme potentiel pour intensifier leur coopération, notamment dans la production, la transformation et le commerce du café et des produits aquatiques, les énergies renouvelables, les biotechnologies et l’industrie de la défense.

Avec le Chili, le Vietnam a vu ses échanges commerciaux passer de 170 millions de dollars en 2005 à 1,1 milliard de dollars en 2016 et à 1,28 milliard de dollars en 2017.

Le Vietnam est le 10e plus grand partenaire commercial. L’accord de libre-échange entre le Vietnam et le Chili, entré en vigueur en 2014, avait contribué de manière significative à l'augmentation du commerce bilatéral. VNA