Hanoi, 12 septembre (VNA) – Les potentiels  de coopération économique entre le Vietnam et l’Afrique en général et l’Afrique du Sud en particulier sont très importants, a déclaré l’ambassadeur du Vietnam en Afrique du Sud, Vu Van Dung, lors d’une interview accordée au correspondant de l’Agence vietnamienne d’information à l’occasion des 25 ans de l’établissement des relations diplomatique Vietnam-Afrique du Sud.

L’ambassadeur du Vietnam en Afrique du Sud, Vu Van Dung. Photo : VNA

 

L’Afrique du Sud est le marché d’exportation le plus important du Vietnam. Ces cinq dernières années, la valeur d’échanges commerciaux bilatérales a atteint près un milliard de dollars. Les exportations vietnamiennes vers l’Afrique du Sud sont essentiellement les téléphones mobiles,  ordinateurs, produits électroniques, chaussures, machines. Le Vietnam importe des fruits et légumes, des matières premières, des produits textiles et d’habillement, produits chimiques…

L’ambassade du Vietnam en Afrique du Sud se coordonne toujours avec le ministère de l’Industrie et du Commerce et des localités dans le pays, ainsi que la Chambre d’Industrie et de Commerce des villes sud-africaines comme Johannesburg ou Le Cap et aident des délégations des entreprises vietnamiennes à participer aux foires tenues dans la région africaine

L’ambassade du Vietnam continue de servir de passerelle pour aider les organes concernés du Vietnam et de l’Afrique du Sud  à perfectionner et signer des documents  de coopération afin de renforcer le couloir juridique des relations bilatérales  dans les domaines concrets.

Actuellement, le cadre des relations entre les deux pays s’est développé solidement avec les échanges réguliers de délégations de haut rang, l’organisation de forums de partenariat au niveau des vice-ministres des Affaires étrangères  pour examiner et promouvoir le développement des domaines de coopération tels que la politique, l’économie, le commerce, la diplomatie ; la défense, la sécurité, l’éducation et la formation, les sciences et technologies, l’agriculture, la sylviculture, la prévention et la lutte contre les criminels transnationaux…

Les deux parties organisent régulièrement des Dialogues de politique de défense entre les deux ministères de la Défense.

Elles se soutiennent mutuellement sur la scène internationale et s'agissant des candidatures au poste de membre non permanent du Conseil de la sécurité de l’ONU.

Les échanges entre les deux pays ont obtenu une croissance notable. La valeur d’échanges commerciaux bilatéraux a augmenté de 21, 5 millions de dollars en 1997 à 188,8 millions de dollars en 2007 et un milliard de dollars en 2017. - VNA