Hanoi (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a eu jeudi 11 juillet une séance de travail avec le commandement de la Garde-côte du Vietnam à Hanoi, au cours de laquelle il a souligné que la responsabilité de cette force est très lourde mais aussi très glorieuse.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc au siège du commandement de la Garde-côte du Vietnam à Hanoi. Photo : VNA

 

Par l’intermédiaire du système de communication, le chef du gouvernement s’est entretenu avec des officiers et des soldats de la Garde-côte du Vietnam en poste dans les zones maritimes du pays. 

Il a exprimé sa compréhension de leurs difficultés, demandant à la force de conserver sa fermeté politique et de faire face à toutes les difficultés afin d’accomplir toutes les tâches qui lui sont confiées.

Le général Nguyên Van Son, commandant de la Garde-côte du Vietnam, a mis en exergue le développement global de la force, ajoutant que sa mise en place était une politique juste et opportune du Parti et de l’État visant à constituer une force spécialisée dans l’application de la loi et les autres activités en mer.

En toute circonstance, la Garde-côte du Vietnam a toujours été active et créative dans l’exercice de ses tâches, contribuant ainsi à défense fermement la souveraineté du pays, le droit de juridiction ainsi que la sécurité et la sûreté en mer, tout en assurant la paix et la stabilité pour le développement national.

Il a ajouté que la force avait enregistré nombre de grandes réalisations, notamment en ce qui concerne la coordination avec les agences compétentes afin de détecter des milliers de cas de trafic de drogue et de contrebande, ainsi que la détention et l’infiltration illégales d’armes illégales. Il a également sauvé des centaines de bateaux de pêche et de cargos vietnamiens et étrangers en détresse en mer.

Félicitant la Garde-côte du Vietnam pour ses réalisations, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a également souligné que la situation en mer restait complexe.

Il a demandé à la Garde-côte du Vietnam de bien s’acquitter de sa fonction en tant que force spécialisée de l’État pour faire respecter le droit en mer, de s’associer aux forces concernées pour lutter contre la criminalité et de rester prête à aider au règlement des catastrophes et aux opérations de recherche et de sauvetage en mer.

La Garde-côte du Vietnam doit également bien appréhender et faire des prévisions précises de la situation en mer afin de rester prête en toute circonstance, de détecter et de signaler toute activité violant la mer et les îles du Vietnam et de collaborer plus étroitement avec d’autres forces pour la défense de la mer, des îles et du plateau continental du pays.

Tous les membres de la force doivent respecter scrupuleusement les instructions du Parti et de l’État sur la manière de réagir aux situations qui se produisent en mer afin de  maintenir un environnement pacifique et stable, a-t-il indiqué.

Le chef du gouvernement a exprimé sa conviction que la Garde-côte du Vietnam bravera toutes les difficultés pour continuer à promouvoir ses traditions et relever tous les défis afin de mener à bien les tâches qui lui sont assignées. –VNA