Hanoi (VNA) – De nombreuses délégations de pays  étrangers et d’organisations internationales ont rendu hommage samedi 6 octobre à Dô Muoi, ancien secrétaire général du Comité central du Parti communiste du Vietnam, décédé le 1er octobre.
 
Le Premier ministre lao Thongloun Sisoulith exprime sa sympathie à la famille de l’ancien secrétaire général Dô Muoi. Photo VNA

Le Premier ministre lao Thongloun Sisoulith, également membre du Politburo, a dirigé une délégation du pays aux funérailles de l’ancien chef du PCV. Dans le livre de condoléances, il a exprimé sa profonde tristesse à la suite du décès de Dô Muoi auprès du PCV, de l’Assemblée nationale, du gouvernement du Vietnam.

Le chef du gouvernement lao a loué l’ancien secrétaire général Dô Muoi pour sa grande contribution à la défense nationale, à la construction et au développement du Vietnam, ainsi qu’à la consolidation et au renforcement des liens amicaux et privilégiés et de la solidarité entre les deux nations.

Le décès de Dô Muoi signifie également la perte de l’un des amis les plus proches du Laos, a-t-il souligné, décrivant l’ancien secrétaire général Dô Muoi comme un révolutionnaire convaincu et un dirigeant talentueux et respectable du Vietnam.

Une délégation cambodgienne conduite par la vice-Première ministre Men Sam An a exprimé ses sincères condoléances au PCV, au gouvernement et au peuple vietnamiens, ainsi qu’à la famille endeuillée pour le décès de Dô Muoi. Dans le livre de condoléances, elle a décrit la disparition de l’ancien secrétaire général du PCV comme la perte d’un dirigeant principal du PCV, du gouvernement et du peuple vietnamiens.

Entre-temps, une délégation du Parti communiste cubain conduite par la secrétaire du Comité central du parti, Olga Lidia Tapia Iglesia, et une délégation du Parti communiste japonais ont également rendu un dernier hommage à Dô Muoi.

De nombreux ambassadeurs, représentants de pays étrangers et organisations internationales au Vietnam ont fait de même et se sont déclarés profondément attristés par le décès de l’ancien secrétaire général du PCV.

L’ambassadeur des États-Unis, Daniel J. Kritenbrink, a écrit dans le livre des condoléances que, tout au long du mandat de Dô Muoi, le Vietnam et son pays avaient réglé de manière ouverte de nombreux problèmes laissés par l’histoire, accéléré la réconciliation entre les deux pays et officiellement établi des relations bilatérales en 1995. Sur la base de son héritage, les deux gouvernements et les deux peuples ont développé leur partenariat et leur amitié de manière intensive et extensive.

Le représentant de l’UNICEF au Vietnam, Youssouf Ould Abdel-Jelil, a souligné que les empreintes laissées par Dô Muoi seraient préservées dans le développement durable et centré sur l’être humain du pays, dans lequel les enfants vietnamiens bénéficient de soins et de chances de s’épanouir pleinement.

Le représentant en chef de la FMI au Vietnam, Jonathan Dunn, a loué l’ancien secrétaire général Dô Muoi pour sa contribution précieuse aux efforts de réforme économique du pays dans la phase initiale, ce qui, a-t-il déclaré, a contribué à créer des améliorations remarquables dans la vie du peuple vietnamien.

La consule générale cubaine à Hô Chi Minh-Ville, Indira Lopez Arguelles, a qualifié Dô Muoi de grand ami de son pays. Il est une icône de l’amitié et de l’amitié entre les deux nations. Son décès n’est pas seulement une perte pour le Parti et le peuple vietnamiens, mais également pour Cuba, a souligné la diplomate.

Pour sa part, le consul général de Russie à Hô Chi Minh-Ville, Alexei V. Popov, a affirmé que Dô Muoi restera à jamais dans le cœur de chaque peuple en tant que dirigeant exceptionnel qui a grandement contribué à la consolidation des relations entre les deux pays.

Dans le même temps, le consul général de Malaisie à Hô Chi Minh-Ville, Sofian A. Karim, a souligné que l’on se souviendra de Dô Muoi pour ses services particuliers rendus au pays et au peuple vietnamien. Son dévouement a une grande importance pour la consolidation des relations entre la Malaisie et le Vietnam, a affirmé le diplomate.

Au nom de la communauté japonaise à Hô Chi Minh-Ville, le consul général Junichi Kawaue a déclaré que son pays garderait à jamais en mémoire les contributions de Dô Muoi à la promotion de la coopération et des relations amicales entre le Japon et le Vietnam.

L’ancien secrétaire général Dô Muoi est né le 2 février 1917 dans la commune de Dông My, district de Thanh Tri, à Hanoi. Il est décédé à Hanoi le 1er octobre à l’âge de 101 ans des suites d’une grave maladie. Il a occupé les fonctions de secrétaire général du Comité central du PCV de juin 1991 à décembre 1997 et s’est vu remettre un insigne des 80 ans d’adhésion au PCV. – VNA