Hanoi (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc qui a présidé une conférence sur le bilan des 15 ans d’octroi de prêts aux bénéficiaires de politiques sociales, lundi après-midi 16 octobre à Hanoi, a salué l’efficacité et la qualité des prêts aux bénéficiaires de politiques sociales.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc prend la parole lors de la conférence sur le bilan des 15 ans d’octroi de prêts aux bénéficiaires de politiques sociales, le 16 octobre à Hanoi. Photo : VNA

Le gouvernement considère que les investissements destinés à la Banque des politiques sociales et aux personnes démunies sont ceux pour le développement, a-t-il souligné lors de la conférence à laquelle ont assisté les vice-Premiers ministres Vuong Dinh Huê et Vu Duc Dam.

La Banque des politiques sociales a accordé entre 2002 et 2017 des prêts à 31,8 millions de foyers démunis et bénéficiaires de politiques sociales, contribuant à aider plus de 4,5 millions de foyers à sortir de la pauvreté.

Les crédits aux bénéficiaires de politiques sociales couvrent 100% des communes, quartiers et bourgs du pays. L’accent est mis sur les foyers démunis dans les régions déshéritées, montagneuses, reculées, frontalières et peuplées de minorités ethniques.

Ces crédits ont permis de créer des emplois à près de 3,4 millions de personnes, et plus de 3,5 élèves et étudiants en difficulté en ont bénéficié.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a indiqué que les crédits des politiques sociales représentaient une préconisation juste définie par le Parti communiste du Vietnam et de l’Etat vietnamien, qu’ils revêtaient une signification importante dans le développement social et créaient une impulsion à la réduction durable de la pauvreté.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc remet l’Ordre du travail de première classe à la Banque des politiques sociales, le 16 octobre à Hanoi. Photo : VNA

Il a noté avec satisfaction les résultats de la mise en œuvre de 20 programmes de crédits des politiques sociales en faveur de près de 7 millions de foyers pauvres et d’autres catégories de bénéficiaires de politiques sociales, dont le taux d’arriérées n’en représentait que 0,81%, soit un chiffre bien inférieur à celui enregistré par les banques commerciales.

Lors de la conférence, le chef du gouvernement a solennellement remis l’Ordre du travail de première classe à la Banque des politiques sociales en récompense des réalisations de l’établissement.

Vingt collectivités et neuf particuliers se sont vu décerner un le satisfecit du Premier ministre pour leurs contributions au programme cible national de réduction durable de la pauvreté, d’assurance de la sécurité alimentaire et d’édification de la nouvelle ruralité. – VNA