Hanoi (VNA) - De nombreux agriculteurs utilisent Internet afin de mieux comprendre l’origine des matières agricoles en vue d’éviter des fraudes et contrefaçons, et mieux connaître les prix du marché. À ce titre, le Groupe de télécommunications de l'Armée du Vietnam (Viettel) fournit actuellement des informations agricoles sur le portail Agri.ONE.

Les agriculteurs ont accès à des informations utiles grâce à Internet.

«Les plus grandes préoccupations des agriculteurs sont les fausses variétés, les contrefaçons de médicaments vétérinaires, les faux engrais...», a expliqué Ngô Van Hùng, secrétaire général du Conseil scientifique central de l’Association des agriculteurs du Vietnam, lors d’une conférence intitulée «Les Produits et services des technologies de l’information de marque vietnamienne renforcent le développement agricole et rural», organisée récemment à Bac Giang (Nord) par le ministère de l’Information et de la Communication.

Selon les prévisions, ces dernières années, le secteur de l’agriculture du Vietnam a subi plusieurs milliards de dollars de pertes à cause de telles fraudes et contrefaçons. Devant une telle situation, les informations obtenues sur Internet s’avèrent très utiles aux agriculteurs. Leur association, en coordination avec les ministères, les secteurs et les entreprises des technologies de l’information, organise pour des centaines de milliers d’agriculteurs des formations de perfectionnement dans la recherche et l’exploitation d’informations diverses, et, plus particulièrement, l’origine des matières agricoles. De même, les agriculteurs sont aussi mieux à même de connaître les prix des produits agricoles sur le marché.

En coordination avec l’Institut des stratégies et de politiques et le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, l’association élabore une centralisation des informations sur les prix des matières agricoles, de l’agroalimentaire, ainsi que sur les maladies des plantes et des animaux. Plusieurs localités ont lancé des programmes et projets de soutien à l’amélioration de l’accès aux informations par les agriculteurs sur les variétés, les engrais, les médicaments vétérinaires, la prévention et la protection des végétaux, etc.

Les difficultés persistent

Cependant, selon les statistiques, le taux de foyers d’agriculteurs ayant accès à Internet n’est que de l’ordre de 30% seulement, un taux largement insuffisant compte tenu des besoins réels de plusieurs millions de foyers agricoles dans l’ensemble du pays. Déjà, l’obtention d’informations officielles par les agriculteurs est toujours problématique, et plus urgente dans l’immédiat.

Selon Bùi Quang Huy, représentant du Centre de solutions de technologies de l’information et des télécommunications, Viettel a annoncé que le système d’information dans l’agriculture connaissait plusieurs difficultés. Ainsi, beaucoup d’informations ne sont pas officielles...

La Van Doàn, vice-président permanent de l’Association des agriculteurs de la province de Bac Giang, a souligné la nécessité d’un renforcement de la formation et de l’amélioration de l’application des technologies de l’information pour aider les agriculteurs à améliorer leurs capacités d’accès à l’information professionnelle comme aux progrès scientifiques. - CVN/VNA