Hanoi (VNA) – Le Vietnam émerge en tant qu’un fournisseur potentiel de bobine en acier laminée à chaud (HRC) aux États-Unis. On s’attend à ce que de nombreuses expéditions de HRC du Vietnam soient exportées vers les États-Unis au quatrième trimestre 2021, selon le cabinet d’études de marché S&P Global Platts.

Le Vietnam, un "fournisseur potentiel" d’acier HRC aux Etats-Unis hinh anh 1Dans une usine de bobine en acier laminée à chaud au Vietnam. Photo: Baodansinh

Les exportations vietnamiennes d’acier vers les États-Unis ont rencontré de nombreuses difficultés en 2019 et 2020 lorsque Washington a enquêté sur l’application de mesures anti-évasion fiscale en raison de l’utilisation de matériaux en acier laminés à chaud importés de Taïwan (Chine) et de Corée du Sud pour les producteurs au Vietnam.

Cependant, les exportations vers le marché américain ont recommencé à prospérer à partir du début de 2021. Selon les données des Douanes américaines, les États-Unis ont importé 123.691 tonnes de produits en tôle d’acier du Vietnam au cours des 6 premiers mois de cette année, ce qui équivaut au volume de l’ensemble de l’année 2020.

Dans le même temps, le nombre d’exportateurs d’acier vietnamiens aux États-Unis a également fortement augmenté, passant de 4 au premier trimestre 2021 à 10 en juillet. Actuellement, les États-Unis importent principalement des tôles d’acier laminées à froid et de l’acier inoxydable ordinaire du Vietnam. Pour l’instant, le Vietnam n’exporte pas encore d’acier HRC vers les États-Unis.

Selon S&P Global Platts, cette situation va bientôt changer ces prochains mois lorsque certaines sources de l’industrie sidérurgique américaine ont confirmé qu’au moins deux sidérurgistes vietnamiens ont remporté un contrat pour exporter de l’acier HRC vers ce pays et les livraisons interviendront au quatrième trimestre .

S&P Global Platts a également déclaré que les commandes représentaient un volume "considérable". Une entreprise du sud des États-Unis a déclaré avoir signé un contrat pour importer de l’acier HRC en provenance de deux aciéries au Vietnam au prix de 1.500 USD/tonne courte (907 kg) aux termes de la livraison DDP au port de Houston (États-Unis), livraison en novembre 2021. Les deux usines vendaient des produits en acier galvanisé à chaud (HDG) aux États-Unis.

Même si l’acier vietnamien importé aux États-Unis est soumis à des taux d’imposition et coûts de transport élevés, les entreprises sidérurgiques américaines ont toujours des bénéfices intéressants. Selon les données de S&P Global Platts, la différence de prix de l’acier HRC sur le marché intérieur américain avec l’Asie du Sud-Est atteint désormais 1.075 USD /tonne, contre quelques centaines d’USD il y a un an. – CPV/VNA