Le Vietnam fait toujours de son mieux afin de développer ses relations avec le Cambodge, pour l'intérêt des deux peuples ainsi que pour la paix, la stabilité, le développement et la prospérité dans la région, selon le Premier ministre Nguyen Tan Dung.

Lors d'une entrevue à Hanoi avec le président de l'Assemblée nationale du Cambodge, Heng Samrin, le Premier ministre a affirmé que cette visite officielle du 18 au 20 août au Vietnam du dirigeant cambodgien marquait un jalon important pour les belles relations de voisinage, l'amitié traditionnelle, la coopération intégrale et à long terme entre les deux pays.

Le chef du gouvernement s'est réjoui du développement des relations bilatérales en tous domaines, ainsi que de la solidarité, du soutien et de l'entraide entre le Vietnam et le Cambodge à tout moment, en dépit des difficultés. Il a félicité le Cambodge pour ses acquis avant de se déclarer convaincu que le Royaume obtiendrait de nouveaux résultats plus importants dans les temps à venir.

Nguyen Tan Dung a proposé à Heng Samrin et à l'Assemblée nationale cambodgienne de continuer de soutenir les efforts communs dans la délimitation et le bornage de la frontière terrestre entre les deux pays, afin de trouver des solutions satisfaisantes et acceptables par les deux parties, pour la paix, l'amitié et la stabilité à long terme de la frontière commune.

Il leur a en outre demandé d'accorder leur soutien au règlement des problèmes liés au statut juridique de la communauté vietnamienne vivant au Cambodge pour favoriser son intégration. Il a également souhaité continuer de bénéficier de leur appui dans la recherche et le rapatriment des restes de 5.000 soldats volontaires vietnamiens tombés au champ d'honneur au Cambodge, ainsi que dans la résolution des difficultés des investisseurs vietnamiens dans ce pays.

S'agissant des manifestations anti-vietnamiennes et du brûlage du drapeau national du Vietnam menés par certains extrémistes de l'organisation Khmer Kampuchea Krom à Phnom Penh le 12 août, Nguyen Tan Dung a demandé à l'Assemblée nationale et au gouvernement cambodgiens de prendre des mesures adéquates pour empêcher que des actes similaires ne se reproduisent.

Heng Samrin a souligné qu'il s'agissait d'actes d'extrémistes qui ne comprennent pas l'histoire des deux pays et que lui et l'Assemblée nationale cambodgienne ressentaient de l'indignation devant ces actes. Le Cambodge a pris des mesures vigoureuses et s'efforcera de prévenir des violences et actes similaires, selon le droit, a-t-il déclaré.

Cette visite vise à consolider et renforcer les relations entre les deux organes législatifs et, plus généralement, entre les deux pays, a affirmé Heng Samrin, soulignant le souhait du Cambodge de promouvoir les belles relations bilatérales dans l'intérêt des deux peuples.

Il a de plus souhaité que le Vietnam continue d'assister son pays dans le développement économique en encourageant ses entreprises à venir y investir. -VNA