Hanoï, 8 juillet (VNA) – Toutes les activités d'exploration, d'enquête et de recherche scientifique dans l'archipel de Hoang Sa (Parecels) sans l’autorisation du Vietnam et qui portent atteinte à sa souveraineté sont illégales et sans valeur. 

Le Vietnam rejette les enquetes scientifiques illegales dans son archipel de Hoang Sa hinh anh 1La porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, lors d'une conférence de presse.  Photo : VNA

C'est ce qu'a déclaré la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, lors d'une conférence de presse virtuelle à des questions sur les informations selon lesquelles l'Université Sun Zhongshan (Guangzhou, Chine) va envoyer un navire de recherche en Mer Orientale, spécifiquement dans l'archipel vietnamien de Hoang Sa (Paracels) du Vietnam.

La porte-parole a réaffirmé que le Vietnam disposait de suffisamment de bases juridiques et de preuves historiques pour affirmer sa souveraineté sur les archipels de Hoàng Sa et de Truong Sa conformément à la convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Concernant la participation des femmes dans la Garde côtière nationale, Lê Thi Thu Hang a affirmé que le Parti communiste du Vietnam travaillent sans cesse pour améliorer le cadre juridique afin de garantir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, en facilitant l'accès et l'intégration de ce groupe dans les aspects de la vie sociale, y compris les activités des forces armées.

Les efforts du Vietnam pour promouvoir l'égalité des sexes ont été appréciés par la communauté internationale, a-t-elle déclaré.

Dans différentes positions, les membres femmes de la Garde côtière remplissent toujours avec succès les missions en charge, contribuant à matérialiser les engagements politiques du Parti et de l'État du Vietnam, un membre responsable de la communauté internationale, désireux de contribuer au règlement des questions internationales, au maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité pour la coopération et le développement dans la région et dans le monde, a-t-elle précisé.- VNA