Hanoi (VNA) – Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung, à la tête d’une délégation du gouvernement vietnamien, a effectué une visite du 30 octobre au 2 novembre en Norvège, à l’invitation du gouvernement norvégien.
 
Lors d’une réunion entre le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung et le ministre norvégien du Développement international Nicolas Astrup. Photo : VNA

Au cours de la visite, il a eu des séances de travail avec le ministre norvégien des Affaires étrangères, Ine Eriksen Soreide, le ministre norvégien du Commerce et de l’Industrie, Torbjorn Roe Isaksen, et le ministre du Développement international, Nicolas Astrup.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a également rencontré les dirigeants du Government Pension Fund Global et de la Confédération des entreprises norvégiennes.

Lors des rencontres, les dirigeants norvégiens ont exprimé leur profonde sympathie pour le décès du président Trân Dai Quang, et ont félicité le Vietnam pour l’élection du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong, à la présidence du pays.

Les deux parties ont salué l’amitié solide et la coopération multiforme entre le Vietnam et la Norvège au fil des ans, avec des échanges de délégations et des réunions réguliers.

Ils ont hautement apprécié les résultats de la réunion entre le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuan Phuc et son homologue norvégienne Erna Solberg, en marge du 12e Sommet du Dialogue Asie-Europe (ASEM) qui s’est tenu en octobre de cette année.

Ils ont convenu que les deux pays disposaient d’un énorme potentiel de coopération, soulignant la nécessité d’une coopération plus forte dans les domaines du pétrole et du gaz, de la construction navale, du transport maritime, de la culture, de l’éducation et du tourisme.

Lors de sa réunion avec le ministre des Affaires étrangères, Ine Eriksen Soreide, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a exprimé son espoir que la Norvège fera entendre sa voix plus fortement pour soutenir le règlement des différends en Mer Orientale par des mesures pacifiques conformes au droit international. Les deux parties ont convenu de continuer à se soutenir mutuellement dans les instances multilatérales et aux Nations unies.

Durant ses rencontres avec le ministre du Commerce et de l’Industrie, Torbjorn Roe Isaksen, et le ministre du Développement international, Nicolas Astrup, les deux parties ont reconnu la croissance de la coopération économique bilatérale, avec les échanges ayant progressé ces dernières années à plus de 350 millions de dollars par an.

Avec 40 projets au Vietnam représentant un investissement total de plus de 160 millions de dollars, la Norvège est actuellement le 41e parmi les 129 investisseurs étrangers dans le pays.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a demandé à la Norvège de pousser la signature et la ratification dans le meilleur délai de l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam (EVFTA). 

Recevant des dirigeants du Government Pension Fund Global et de la Confédération des entreprises norvégiennes, il a souligné que la Norvège était un partenaire important du Vietnam. Il a mis en exergue de nombreuses opportunités d’investissement au Vietnam résultant d’actionnarisation des entreprises d’État.

Il a promis que le Vietnam créerait un environnement de l’investissement et des affaires favorable pour que les entreprises étrangères, y compris celles de Norvège, investissent et fassent des affaires sur un pied d’égalité dans le pays.

Il a proposé que le Government Pension Fund Global et la Confédération des entreprises norvégiennes envoient des délégations d’affaires au Vietnam pour explorer davantage le marché. Actuellement, le fonds investit dans plusieurs grandes entreprises vietnamiennes, notamment Vinamilk, MBank et Hoa Phat Group.

Des représentants d’entreprises norvégiennes ont manifesté leur intérêt pour la coopération et les opportunités d’investissement au Vietnam, considérant le pays comme l’un des principaux marchés émergents.

Ils ont souhaité que le gouvernement vietnamien poursuive la réforme de son système institutionnel et juridique, tout en simplifiant les procédures d’importation et en aidant les entreprises norvégiennes à investir notamment dans la construction navale, le pétrole et le gaz, l’aquaculture, l’hydroélectricité, l’éolien et les produits pharmaceutiques.

Au cours de la visite, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a également rencontré des représentants de l’ambassade du Vietnam et de la communauté vietnamienne en Norvège. – VNA