La porte-parole du ministère des Affaires étrangères Le Thi Thu Hang. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le Vietnam continue à maintenir les mécanismes de dialogue sur les droits de l’homme avec certains pays et partenaires visant à renforcer la compréhension mutuelle, à partager d’expériences et à ouvrir des opportunités de coopération en la matière, a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Le Thi Thu Hang.

En répondant à certaines questions des correspondants, dont celle sur les droits de l’homme au Vietnam, lors du point presse périodique du ministère, tenu le 18 janvier à Hanoï, elle a précisé :

Les droits de l’homme sont la valeur commune de l’humanité. Cependant, il y a des différences dans la modalité d’approche et l’application des priorités en raison de la différence sur le plan historique, culturel, politique et de niveau de développement. C’est normal dans les relations internationales. Il est important qu’on doive coopérer et dialoguer dans un esprit constructif et dans le respect mutuel. Le Vietnam souhaite que la communauté internationale ait une estimation objective, intégrale et égale sur les efforts du Vietnam pour garantir les droits de l’homme.

A propos des priorités du Vietnam, Le Thi Thu Hang a souligné que ces dernières années le Vietnam connaissait d’importants efforts dans ce domaine.

Dans le futur, le Vietnam continuera de perfectionner le système juridique pour garantir la mise en œuvre des libertés fondamentale de l’homme, conformément à la Constitution 2013 et aux engagements internationaux; d’accélérer le développement socioéconomique afin de réduire la pauvreté et d’améliorer le niveau de vie de la population ; de faciliter l’accès aux différentes formes de bien-être sociale ; d’améliorer la qualité de l’éducation pour développer les ressources humaines, notamment le renforcement de l’éducation sur les droits de l’homme pour élever la prise de conscience de la population et des organes sur ceux-ci.

Le Vietnam va promouvoir l’égalité hommes-femmes, -l’élément important pour édifier les ressources humaines de qualité et améliorer la qualité de la vie de chaque personne, de chaque familles et de toute la société ; améliorer les soins médicaux et enfin, de renforcer la coopération internationale.

Le même jour, le ministère des Affaires étrangères a publié le livre « Défense et promotion des droits de l’homme au Vietnam » en versions vietnamienne, anglaise et française. Le livre fournit des informations sur la loi, les politiques, les efforts et les réalisations obtenues par l’Etat vietnamien en matière des droits de l’homme, outre les défis à surmonter et les priorités à réaliser pour promouvoir les droits de l’homme au Vietnam. Le livre de quatre chapitres précise clairement les points de vue, les politiques et la loi du Vietnam dans ce domaine.

Durant l’histoire, le Vietnam ne cesse de lutter pour les libertés fondamentales de l’homme, notamment les droits à l’indépendance, à l’auto-détermination de la nation, les droits de vivre dans la paix, la liberté et le bonheur de chaque habitant.

En 2005, le ministère a rendu public le livre intitulé «Les réalisations de défense et de développement des droits de l’homme au Vietnam ». Désormais, le Vietnam a connu des résultats importants, notamment l’adoption de la Constitution 2013 et le perfectionnement du système juridique sur les droits de l’homme.

Le Vietnam a maintenu la croissance économique stable, n’a cessé d’améliorer la vie de la population et d’accélérer l’équité sociale. En outre, le pays a pleinement réalisé ses engagements internationaux en la matière.

Lors du point presse, Le Thi Thu Hang a annoncé les activités extérieures du Vietnam dans le futur, dont la participation du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et de son épouse au Sommet de célébration des relations ASEAN-Inde du 24 au 26 janvier en Inde. -VNA