Hô Chi Minh-Ville (VNA) – Le Vietnam a exporté quelque 141.000 tonnes de noix de cajou à l’étranger pendant les cinq premiers mois de l’année, pour un chiffre d’affaires de 1,396 milliard de dollars, soit une hausse de 21,4% en termes de volume et de 25,3% de valeur par rapport à l’an dernier.
 
Conférence récapitulative sur la situation de production et d’exportation de la noix de cajou du Vietnam, tenue le 15 juin à Hô Chi Minh-Ville. Photo : CVN

Cette information a été annoncée le 15 juin, par l’Association des producteurs de noix de cajou du Vietnam (Vinacas), lors d’une conférence récapitulative de la situation de production et d’exportation de la noix de cajou au cours des cinq premiers mois. Les États-Unis, les Pays-Bas et la Chine restent toujours en tête sur la liste des importateurs, représentant 29%, 17% et 15% des parts de marché respectivement, selon le rapport de ladite association.

Selon Vinacas, en 2018, le Vietnam s’oriente vers l’amélioration de la qualité de produits à base de noix de cajou, conformément à l’objectif fixé de ce secteur, tout en restreignant les plantations d’anacardiers afin d’augmenter le taux de production raffinée de 10% pour atteindre un chiffre d’affaires de plus de 3,7 milliards de dollars en termes  d’exportation d’ici fin 2018. En ce sens, en 2018, le Vietnam pourrait maintenir quelque 65% de la valeur totale des exportations de noix de cajou au monde (5,7 milliards de dollars), et il restera toujours le premier pays exportateur de cette noix pendant treize ans consécutifs.

Lors de la conférence, Nguyên Duc Thanh, président de Vinacas, a également annoncé l’organisation de la dixième édition de la conférence internationale des producteurs de noix de cajou, prévue du 5 au 7 octobre 2018 dans la ville patrimoniale de Ha Long (Nord). 

Placée sous le thème "Parler du Vietnam, penser au Vietnam - Venez à Ha Long", cet événement, le plus important de la filière de noix de cajou, devrait accueillir quelque 500 clients, domestiques comme internationaux, venant de 50 pays, régions et territoires du monde en plus des différentes organisations internationales concernées. – CVN/VNA