L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU. Photo: Internet

Caracas (VNA) – Le Vietnam s’engage à intensifier ses contributions au développement du Mouvement de non-alignement (MNA), a déclaré l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, lors de la réunion ministérielle du MNA, organisée les 20 et 21 au Venezuela.

Avec la participation des représentants d’une cinquantaine de pays membres du MNA, de certains pays observateurs et invités spéciaux, la réunion a discuté des préparatifs pour le prochain sommet du MNA en octobre dans la capitale azerbaïdjanais Bakou.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy a apprécié le rôle et les contributions du MNA dans le maintien de la paix, la promotion de la coopération et le développement des pays membres, affirmant l’importance d’intensifier leur solidarité sur la base du respect des principes fondamentaux du mouvement.

Le MNA devrait valoriser son rôle pionnier dans la promotion du respect du Charte de l’ONU, du droit international, des engagements et accords internationaux, ainsi que dans l’accélération de la restructuration de l’économie mondiale pour édifier un système commercial multilatéral ouvert, équitable, transparent, basant sur les règlements et garantissant les intérêts légitimes des pays en développement, a suggéré le diplomate vietnamien.

S’agissant sur la région d’Asie du Sud-Est et des questions liées à la Mer Orientale, l’ambassadeur Dang Dinh Quy a tenu en haute estime le rôle et les contributions de l’ASEAN, notamment dans la promotion de la coopération et le dialogue régional, dans la garantie d’un environnement paisible, stable ainsi que dans la promotion de la liberté de navigation maritime et de survol dans la région.

Il a également souligné le rôle de l’ASEAN dans le règlement des différends sur la base du respect des processus diplomatiques et juridiques ainsi que du droit international, y compris la Charte de l’ONU et la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer 1982, et dans la mise en œuvre complète de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et dans l’accélération des négociations visant à parvenir dans les meilleurs délais au Code de conduite en Mer Orientale (COC).

L’ambassadeur vietnamien a appelé les pays concernés à faire preuve de retenue, à ne pas mener d'actes susceptibles de complexifier la situation, y compris des activités unilatérales et militaires en Mer Orientale.

Il a également appelé les pays membres du MNA à soutenir la position de l’ASEAN, la considérant comme une expression spécifique du respect du droit international et de la solidarité avec les pays régionaux.

Il a saisi cette occasion pour remercier les pays qui ont élu le Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour le mandat 2020-2021.

La réunion a adopté la déclaration politique de Caracas, celle de Comité ministériel du MNA sur la Palestine et son dernier Document. -VNA