Da Nang, 19 décembre (VNA) - L'Assemblée nationale (AN) du Vietnam en collaboration avec l'Union interparlementaire (UIP) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a organisé le 18 décembre à Da Nang une réunion d’évaluation des défis posés au Vietnam dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD).

Panorama de la réunion d’évaluation des défis posés au Vietnam dans la mise en œuvre des ODD. Photo : VNA


L'événement fait partie de la conférence « L’Assemblée nationale (AN) et les Objectifs de développement durable (ODD) ».

La réunion a abordé un large éventail de questions, telles que l’adaptation au changement climatique, le refus de la misère, la garantie de la sécurité alimentaire, le développement de l’agriculture durable, l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des jeunes.

Le vice-ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, Vo Tuan Nhan, a déclaré que le Vietnam était considéré comme l'un des pays les plus touchés par l'impact du changement climatique. Selon un scénario vietnamienne sur les changements climatiques, si le niveau de la mer s’élevait d’un mètre à la fin du 21e siècle, environ 10 à 12% de sa population serait directement touchée et le pays pourrait perdre environ 10% de son produit intérieur brut (PIB).

Par conséquent, le Vietnam fera face à de nombreux défis importants dans la mise en œuvre des ODD sur le changement climatique, a-t-il déclaré, ajoutant que le Vietnam devait atteindre ses objectifs de réduction des émissions selon ses engagements à compter de 2021, tout en maintenant une croissance économique élevée.

En outre, le changement climatique au Vietnam est devenu plus compliqué et imprévisible, se déroullant plus rapidement que prévu et ayant un impact important sur la population et les secteurs sensibles au changement climatique.

L'utilisation de l'eau et le développement de centrales hydroélectriques pour les pays de la partie supérieure du fleuve Rouge et du Mékong ont eu un impact considérable sur le Vietnam, en particulier dans le delta du Mékong. Ces impacts ont exacerbé les effets du changement climatique en augmentant les inondations, les sécheresses et l'intrusion d'eau salée, a déclaré le vice-ministre Vo Tuan Nhan.

Conscients de ces défis, le Parti, l'Assemblée nationale et le gouvernement du Vietnam ont promulgué de nombreuses politiques importantes pour faire face au changement climatique.

Le Vietnam ne cesse d’améliorer ses institutions, ses politiques et ses lois afin de réagir activement au changement climatique, de promouvoir la croissance verte et de réduire les émissions de carbone.

Le gouvernement a publié un plan d'action national pour la mise en œuvre du programme des Nations Unies pour le développement durable à l'horizon 2030, une résolution sur le développement durable du delta du Mékong en matière d'adaptation au changement climatique, des stratégies nationales sur le changement climatique et la croissance verte, un programme cible sur le changement climatique et le plan de mise en œuvre de l'accord de Paris sur le climat au Vietnam.

Le Vietnam a également obtenu des résultats importants en matière de réduction de la pauvreté grâce à la direction du Parti communiste du Vietnam; les directives régulières de l'Assemblée nationale et du gouvernement et les efforts conjoints de tous les secteurs et de la société, selon le vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Le Tan Dung.

Il a indiqué que le taux de foyers démunis dans tout le pays avait diminué de 58% en 1993 à 7% en 2017. Les infrastructures nécessaires dans les districts pauvres, les communes et les régions habitées par des minorités ethniques ont été améliorées, de même que le niveau de vie et la qualité de vie des habitants.

Les réalisations du Vietnam dans ce domaine ont été reconnues par la communauté internationale. L’ONU a classé le Vietnam parmi les pays qui ont réalisé les progrès les plus impressionnants en matière de réduction de la pauvreté lors de la mise en œuvre des objectifs du Millénaire pour le développement de cette organisation.

Outre les résultats positifs, il reste encore des défis à relever en matière de réduction de la pauvreté et de bien-être social, notamment dans la réalisation des ODD relatifs à l'élimination de la pauvreté d'ici 2030, a déclaré Le tan Dung.

Plus précisément, le rythme de réduction de la pauvreté est inégal et instable, en particulier dans les régions montagneuses du Nord et la région des Hauts plateaux du Centre.

Selon les statistiques de 2017, les foyers démunis issus des ethnies minoritaires représentaient 52,66% du nombre total de ménages pauvres dans l'ensemble du pays. Le revenu moyen des ménages de minorités ethniques ne représentait que 40% de la moyenne nationale.

Afin de valoriser des progrès obtenus par le Vietnam en matière de réduction de la pauvreté et de bien-être social, le pays continuera à examiner et à compléter les politiques sur cette question, mettre l'accent sur le soutien au développement de la production, l’augmentation des revenus des foyers pauvres; et à aider les personnes démunies à accéder aux services sociaux, aux soins de santé, à l'éducation, au logement, à l'eau potable, à l'information et au développement des infrastructures.

Selon le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Le Quoc Doanh, l'agriculture joue un rôle important au Vietnam pour assurer la sécurité alimentaire de près de 95 millions d’habitants et assurer la subsistance de près de 65% de la population du pays vivant en zones rurales, soit 15,34% % du PIB.

Le Vietnam a exporté des produits agricoles et sylvicoles en 2017 d'une valeur de 36,52 milliards de dollars. Ce chiffre qui devrait atteindre au seuil de 40 milliards de dollars en 2018.

Le Vietnam a exporté une variété de produits agro-forestiers en 2017 d'une valeur de 36,52 milliards USD, et ce chiffre devrait atteindre 40 milliards USD en 2018.  Il y a 10 groupes de produits ayant un chiffre d'affaires d'exportation supérieur à un milliard de dollars, notamment des fruits, noix de cajou, café, crevettes et produits du bois enregistrant des exportations de plus de 3 milliards de dollars. Les produits agricoles vietnamiens sont actuellement vendus dans 180 pays et territoires de par le monde. Le Vietnam se classe au 2e rang dans la région de l'Asie du Sud-Est et au 15e rang mondial pour l'exportation de produits agricoles.

Cependant, le secteur agricole a été confronté à de nombreuses difficultés et défis pour assurer la sécurité alimentaire et le développement durable, a déclaré Le Quoc Doanh, ajoutant que la production à petite échelle restait un défi majeur pour la réalisation des objectifs du pays en matière de modernisation et d'industrialisation, ainsi la qualité des produits agricoles pour près de 102 millions d’habitants en 2025 et 107 millions en 2030.

Le développement complexe du changement climatique a eu un impact négatif sur la production agricole et une menace pour la sécurité alimentaire, sans parler de la raréfaction des ressources en terres, en main-d'œuvre et en capital. Cela nécessite des stratégies à long terme pour atténuer les dommages, a déclaré Le Quoc Doanh.

Pour faire face aux difficultés, le ministère se concentrera sur la restructuration du secteur agricole, la réforme des modèles de croissance et la construction de nouvelles zones rurales axées sur le développement d’une agriculture de haute technologie, propre et biologique associée à l’industrie de transformation et à la vente de produits agricoles.

Le ministère encouragera le transfert et l'application de la haute technologie afin de créer des percées dans la productivité et la qualité des animaux et des plantes; assurer la sécurité alimentaire et l'hygiène; et augmenter la compétitivité du secteur, a-t-il déclaré.

La présidente de l’Association pour la protection des droits des enfants du Vietnam, Nguyên Thi Thanh Hoa, a déclaré que le Vietnam avait récemment obtenu des résultats positifs dans la mise en œuvre des ODD concernant les enfants, les femmes et l’égalité des sexes.

Le Vietnam continue d'utiliser 20% du budget de l'État consacrées à l'éducation. Tous les enfants de moins de six ans reçoivent des cartes d'assurance maladie gratuites. Le taux d'enfants de malnutrition a été réduit à 13,1%.

Les femmes représentent plus de 48% de la main-d'œuvre au Vietnam et 31,6% des propriétaires d'entreprise sont des femmes. Le taux actuel de députés femmes à l'Assemblée nationale pour la période 2016-2021 en cours est de 26,71%, soit 2,62% de plus que le mandat précédent.

Le gouvernement a promulgué un certain nombre de programmes et de projets visant à promouvoir l’égalité des sexes, notamment pour réduire l’écart entre l’homme et la femme en matière de retraite.

Dans un proche avenir, le Vietnam va perfectionner son système juridique et ses politiques de protection de l'enfant, a déclaré Mme Nguyên Thi Thanh Hoa. –VNA