L’ambassadeur Dang Dinh Quy, vice-ministre des Affaires étrangères, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU. Photo : VNA
 
New York (VNA) – Le Vietnam a une grande chance d’être élu au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021, selon l’ambassadeur Dang Dinh Quy, vice-ministre des Affaires étrangères, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU.

Dans une interview accordée à l’Agence vietnamienne d’Information (VNA), l’ambassadeur Dang Dinh Quy a rappelé que les élections de cinq membres non permanents du Conseil de sécurité de 2020 à 2021 auraient lieu le 7 juin 2019. Et actuellement, le Vietnam est l’unique représentant du groupe Asie-Pacifique qui a droit à un siège. En outre, à ce jour, plus de 120 pays se sont engagés par écrit à soutenir la candidature du Vietnam. Environ 30 – 40 autres ont promis par oral.

Hanoï continue actuellement de rechercher du soutien, a indiqué Dang Dinh Quy, ajoutant que la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU poursuivait des rencontres avec d’autres délégations, notamment celles des pays qui ne donnent pas encore de réponses claires et précises.

Le Vietnam a été membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2008-2009, a rappelé l’ambassadeur, avant d’insister sur les expériences, le sens de responsabilité et les capacités de Hanoï.

Selon lui, si le Vietnam est élu membre non permanent du Conseil de sécurité de 2020 à 2021, il devra perfectionner la structure organisationnelle de sa Mission auprès de l’ONU et son appareil diplomatique à Hanoï pour assurer une collaboration étroite en vue de prendre rapidement des décisions. Il devra également préparer des idées sur les questions prioritaires, de façon qu’elles correspondent aux sujets d’actualité dans le monde ainsi qu’aux fonctions et missions du Conseil de sécurité.

Le Conseil de sécurité comprend 15 membres, dont cinq permanents (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni) et dix non permanents renouvelés par moitié chaque année pour prise de fonctions six mois plus tard. Il s'agit de la plus haute instance de l'ONU. Contrairement à l'Assemblée générale, les résolutions qu'il vote sont contraignantes juridiquement. Capable de lancer des opérations sur le terrain, ou d'appliquer des sanctions, le Conseil est le garant du maintien de la paix et de la sécurité internationale.-VNA