Hô Chi Minh-Ville (VNA) – Le Vietnam doit simplifier ses demandes de visa et les procédures pour les entreprises étrangères de sorte que l’industrie de la logistique peut attirer plus de partenaires commerciaux étrangers, ont déclaré des représentants des entreprises de logistique.

Les représentants des entreprises de logistique lors d’une réunion. Photo : VNA

Lors d’un événement de réseautage organisé à Hô Chi Minh Ville par l’Agence de promotion commerciale du Vietnam et WFO (World Freight Organisation), un réseau d’entreprises logistiques internationales, environ 44 membres des 30 pays ont rencontré leurs homologues vietnamiens pour discuter des possibilités de coopération.

Leandro Harari, président de WFO, a déclaré que l’économie vietnamienne devient de plus en plus attractive pour les entreprises étrangères, et que Hô Chi Minh-Ville est un endroit idéal pour le développement de la logistique.

Trois membres de WFO viennent de Hô Chi Minh-Ville, a-t-il ajouté.

Luis Monteiro, de Sunvilog Logistic and Transits, a déclaré que bien que son entreprise apprécait le potentiel de croissance du marché de la logistique du Vietnam, l’obtention d’un visa d’entrée au Vietnam s’avère encore bureaucratique.

Michael Traute de Allround Forwarding & Logistics (Belgique) a convenu que le Vietnam avait un potentiel de croissance énorme en matière de logistique, comme les exportations du Vietnam restent sur une pente ascendante.

Cependant, le pays devrait accorder plus d’attention à ses infrastructures, en particulier les routes et les autoroutes, a-t-il estimé.

Développé en 1990, le secteur de la logistique est désormais un maillon essentiel de l’économie vietnamienne avec une croissance estimée annuellement entre 16 et 20%. Les dépenses de la filière représentent environ 22 milliards de dollars par an, soit près de 30% du PIB national.

Selon le rapport 2016 de la Banque mondiale sur l’indice de performance logistique, le Vietnam occupait le 64eme  rang sur les 160 pays consultés et le 4e rang en Asie du Sud-Est derrière Singapour, la Malaisie et la Thaïlande. Le pays compte 1.300 entreprises de logistique, des PME pour la plupart. – VNA