Hanoi (VNA) - Des experts ont indiqué que la combinaison du décryptage des gènes et de l’intelligence artificielle (IA) aide à mieux dépister les maladies, estimant que les algorithmes d’IA sont promis à un bel avenir aux côtés des médecins spécialisés.

Vu du colloque, le 28 mai à Hanoi. Photo: MOST

 

S’exprimant au colloque tenu mardi 28 mai à Hanoi, le professeur Gill Bejerano de l’Université de Stanford, le décritage des gènes aidera à découvrir les mutations qui expliquent le phénotype des patients. 

En utilisant une multitude de données issues des résultats médicaux et des études scientifiques, la combinaison des technologies d’intelligence artificielle permet un diagnostic plus précis et une meilleure performance pour les examens médicaux.

Cette méthode aide donc à améliorer la programmation de traitements, l’administration de médicaments et l’élaboration de schémas thérapeutiques.

Le Dr. Cao Anh Tuân, fondateur de Genetica Biotechnology, basée aux Etats-Unis, a fait part des réactions positives des parents face à l’annonce du décodage génétique de leurs enfants.

Selon lui, il y a des enfants qui ont l’air très doux, mais quand ils vont à l’école, ils peuvent mordre leurs camarades. Le décriptage de leurs gènes a permis de savoir qu’il existe certaines mutations dans leur contrôle émotionnel.

Si les parents comprennent cela tôt, ils pourront partager plus de temps avec leurs enfants au lieu de les punir, a-t-il déclaré.

Mieux soigner grâce à une meilleure connaissance du corps : le séquençage donne de nombreuses informations importantes qui aident les parents à adapter les soins de santé à leurs enfants, à appréhender le caractère de chacun, ainsi qu’à bien connaître leur terrain pour adopter de bonnes habitudes pour la santé.

Selon les experts, le Vietnam est un marché potentiel avec près de 100 millions d’habitants. Beaucoup d’entre eux voudront connaître leurs informations génétiques pour pouvoir vivre en bonne santé.

Cependant, selon le Dr. Cao Anh Tuân, le Vietnam manque encore de technologies et de talents dans le domaine du séquençage et de l’IA, d’où la nécessité d’y mettre les moyens adéquats.

Le vice-ministre des Sciences et des Technologies, Bui Thê Duy, a fait savoir que le Vietnam déploie un programme national clé sur le soutien à la recherche, au développement et à l’application des technologies de l’industrie 4.0.

Depuis plusieurs années, le ministère met en œuvre la recherche et l’application de nouvelles technologies et la formation d’écosystèmes pour les start-up. La médecine a d’ores et déjà commencé sa mue avec l’utilisation de l’IA. – VNA