Hanoi (VNA) - À partir de l’année prochaine, le salaire minimum dans le secteur privé augmentera de 5,5%, a-t-on appris du Conseil national des salaires à l’issue des négociations tripartites entre représentants de l’État, employeurs et employés, qui se sont achevées jeudi 11 juillet à Hanoi.

Le salaire minimum dans le secteur privé augmentera de 5,5% à partir de l’année prochaine. Photo : VNA


Le salaire minimum des travailleurs de la région I, qui couvre les zones urbaines de Hanoi et Hô Chi Minh-Ville, s’élèvera à 4,42 millions de dôngs (190,5 dollars), tandis que les travailleurs de la région II, couvrant les zones rurales de Hanoi et Hô Chi Minh-Ville, ainsi les principales zones urbaines du pays comme Cân Tho, Dà Nang et Hai Phong gagneront 3,92 millions de dôngs.

Ceux de la région III, ou des villes de province et des districts des provinces de Bac Ninh, Bac Giang et Hai Duong, gagneront au moins 3,43 millions de dôngs par mois, tandis que la région IV, ou le reste du pays, en obtiendront 3,07 millions de dôngs.

Le vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Doan Mâu Diêp, a déclaré que le salaire minimum actuel corresponde à 95% du niveau de vie minimum de la population active, ce qui augmenterait leur confort de vie.

Le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales a présenté trois plans: augmenter le salaire minimum de 4,9%, 4% ou 6%.

La Confédération générale du travail du Vietnam a déclaré que, même si le résultat final était en deçà de ses espoirs d’une augmentation de plus de 6%, 5,5% constituait un «terrain d’entente» sur lequel la plupart des membres du Conseil pouvaient s’entendre.

Le salaire minimum au Vietnam est en progression depuis trois ans, avec des augmentations annuelles de 7,3%, 6,5% et 5,3% en 2017, 2018 et 2019, respectivement. – VNA