Hanoi (VNA) – Le Président Hô Chi Minh a entretenu des relations étroites avec les nationalistes en République de Corée dans les années 1920, a déclaré le journaliste Kim Yong-rae de l’agence de presse Yonhap sur la base d’un document récemment découvert en France.
 
Duong Kach Mênh (La voie révolutionnaire) de Nguyên Ai Quôc (Président Hô Chi Minh) récemment traduit en italien et publié dans des pays européens. Photo: VNA

Lee Jang-kyu, un ressortissant coréen qui prépare un doctorat en France, a découvert ce document à la bibliothèque des Archives nationales d’outre-mer (ANOM) dans les territoires d’outre-mer français.

Le document indique que dans les années 1920, alors que Hô Chi Minh était à Paris pour préparer un mouvement pour l’indépendance du Vietnam, il a rencontré des membres du gouvernement provisoire de la République de Corée.

Selon ce document, la police française considérait la compréhension des publications rédigées par les ressortissants sud-coréens comme un moyen de traiter les activités de Hô Chi Minh, comme il suivait de près les méthodes employées par les nationalistes sud-coréens pour combattre le Japon.

Le document note que Hô Chi Minh avait examiné toutes les publications de la République de Corée aux États-Unis.

Kim Yong-rae a déclaré qu’il s’agissait d’un document précieux rédigé par un agent de renseignement français sur les actions de Hô Chi Minh. –VNA