Hanoi (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a inspecté mardi 12 février les préparatifs de la Journée du Vesak 2019 au Centre culturel bouddhique de Tam Chuc, dans la commune de Ba Sao, district de Kim Bang, province de Hà Nam (Nord), l’hôte de l’événement.
 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc inspecte les préparatifs de la Journée du Vesak 2019, le 12 février à Hà Nam. Photo : VNA

La construction du Centre culturel bouddhique de Tam Chuc s’est récemment accélérée afin de pouvoir être achevée avant la Journée du Vesak 2019, prévue du 12 au 14 mai.

La Journée du Vesak 2019 devrait réunir plus de 10.000 participants, dont 1.500 dignitaires, moines, dirigeants d’organisations bouddhiques, scientifiques et chercheurs, ainsi que des fidèles bouddhistes de 90 à 100 pays et territoires du monde entier, et 10.000 fidèles bouddhistes et habitants locaux.

Le chef du gouvernement a demandé à Hà Nam et à l’investisseur du projet de s’assurer de son avancement.

Bien que le Vietnam ait organisé avec succès cet événement à deux reprises en 2008 et en 2014, le pays doit faire preuve de prudence dans ses préparatifs, assurer le succès de la Journée du Vesak 2019 et laisser une impression positive à ses amis étrangers, a-t-il souligné.

Le "Vesak ", jour de la pleine lune du mois de mai, est le jour le plus sacré pour des millions de bouddhistes à travers le monde. C’est le Jour du Vesak, il y a 2.500 ans, en 623 avant Jésus Christ, que le Bouddha est né. C’est également le Jour du Vesak que le Bouddha a atteint l’état d’illumination et c’est le Jour du Vesak que le Bouddha est décédé dans sa quatre-vingtième année.

L’Assemblée générale, par sa résolution 54/115 de 1999, considère que, en célébrant cette Journée, l’Organisation salue la contribution que le bouddhisme, l’une des plus vieilles religions du monde, apporte depuis plus de 2 500 ans et continue d’apporter à la spiritualité de l’humanité.

La Journée du Vesak est célébrée chaque année au Siège de l’ONU à New York et dans d’autres bureaux des Nations unies, en consultation avec les bureaux des Nations unies et les missions permanentes. – VNA