Hô Chi Minh-Ville (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a salué vendredi 5 janvier les contributions du Front de la Patrie du Vietnam (FPV) au développement national, affirmant être attentif aux opinions de cette union politique.
 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc prend la parole lors conférence, le 5 janvier à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA

Lors de toutes les réunions mensuelles du gouvernement, le FPV est toujours présent pour apporter des avis de la population et présenter des propositions du FPV vis-à-vis des administrations et du gouvernement, a-t-il indiqué à la 8e conférence du comité central du FPV, 8e mandat, à Hô Chi Minh-Ville.

Le gouvernement est toujours à l’écoute des opinions du FPV, a affirmé le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, exprimant sa joie que durant ces dernières années, le gouvernement et le FPV a toujours maintenu et bien mis en œuvre leur mécanisme de coopération.

Informant la conférence de la situation socio-économique du pays, il a souligné que les performances accomplies étaient en partie attribuées au grand rôle du FPV et à ses organisations membres qui avaient bien rassemblé les différentes classes et couches sociales et fait valoir les traditions d’union nationale du peuple tout entier.

Les tâches s’annoncent lourdes pour 2018, une année charnière du plan de développement socio-économique 2016-2020, a indiqué le chef du gouvernement lors de la conférence à laquelle a assisté plusieurs hauts dirigeants vietnamiens.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé que le gouvernement continuera de bien travailler avec les organes du Parti communiste du Vietnam, de l’État et du FPV à la réalisation réussie des tâches et objectifs fixés.
 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc avec des délégués à la conférence, le 5 janvier à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA

Il a proposé au FPV de poursuivre l’édification et la consolidation du bloc de grande union nationale du peuple entier, le rassemblement des classes et couches sociales, le renforcement du consensus et de l’unanimité politique et morale au sein du peuple afin de mettre en œuvre fructueusement les préconisations et lignes politiques du Parti et de l’État.

Le chef du gouvernement a également invité le FPV à renforcer la sensibilisation de la population contre des fausses informations et intox, des contenus problématiques diffusés sur les réseaux sociaux en vue de saper la confiance du peuple envers le Parti et l’État.

Parallèlement à cela, le FPV à tous les niveaux est appelé à mieux s’occuper du bien-être social, à veiller sur les personnes démunies, les personnes handicapées, les personnes âgées.

Le FPV a terminé l’année 2017 sur un bilan positif. Le Fonds «Pour les pauvres» a collecté 919,483 milliards de dôngs ; les organismes, les entreprises et les particuliers ont offert 3.096 milliards de dôngs aux programmes de bien-être social.

Les dons ont permi de construire et de réparer 32.414 maisons d’affection, d’aider 155.423 familles pauvres à acheter des outils de production ou à financier les activités de production, d’offrir des consultations et soins médicaux à 2.729.328 personnes démunies, et de venir en aide à 322.114 élèves de familles pauvres, de financer la construction de 1.305 ouvrages tels que ponts, routes, écoles, infirmeries.

En 2017, les comités du FPV dans les localités ont organisé 850 missions de surveillance au niveau provincial, 4.469 au niveau de district et 45.584 à l’échelon communal. Ils ont également envoyé leurs représentants participer à 22.450 missions de surveillance menées par les organismes publics. – VNA