Hanoi (VNA) – Le ministère vietnamien de la Sécurité publique a annoncé mardi 30 janvier sur son portail Internet que le soi-disant “gouvernement national provisoire du Vietnam” est une organisation terroriste au regard du droit vietnamien et international.
 
Les services compétents escortent les personnes accusées d’avoir posé le 22 avril 2017 des cocktails Molotov à l’aéroport international de Tân Son Nhât. Photo : VNA

Le “gouvernement national provisoire du Vietnam” a pour prédécesseur l’organisation “Tân Dân Chủ” (Nouvelle démocratie) siégeant au 2807 Anaheim, Californie 92814, États-Unis; téléphone: 7605233011; page web: cpqgvnlt.com, cuutuchinhtri.org, phamvanlong.com.

Ses dirigeants comprennent Đào Minh Quân (Đào Văn), né le 27 juillet 1952 à Thua Thiên-Huê, de nationalité américaine, qui réside à Santa Ana, en Californie, aux États-Unis, et se proclame “Premier ministre du gouvernement national provisoire du Vietnam” ;  Quách Thế Hùng, né le 1er avril 1948, qui réside au 5386 rue Somerset, Los Angeles, Californie 90032, États-Unis; Kelly Triệu (Triệu Thanh Hoa), née en 1968, de nationalité américaine ; et Phạm Lisa (Phạm Anh Đào), née en 1979, qui réside au 614 Progressive Way, Denmark, Californie du Sud 29042, États-Unis.

L’organisation “gouvernement national provisoire du Vietnam” a été créée en 1991 aux États-Unis par Đào Minh Quân (ancien lieutenant des forces fantoches de Saigon) et certains d’autres éléments des forces fantoches de Saigon.

Đào Minh Quân et d’autres dirigeants du “gouvernement national provisoire du Vietnam” sont venus dans les camps de réfugiés vietnamiens à Hong Kong et dans des pays d’Asie du Sud-Est pour recruter et faire entrer au Vietnam des troupes pour mener des activités terroristes et de sabotage.

En 2015, les dirigeants du “gouvernement national provisoire du Vietnam” ont donné instruction aux bases de celui-ci de prendre contact, de développer des forces et d’établir des “corps de volontaires” au Vietnam; de prospecter sur le terrain et de rechercher des sites pour établir des bases, d’acheter des armes dans le but de mener des activités terroristes. Leur complot a été déjoué en temps opportun par les agences de sécurité vietnamiennes qui ont arrêté leurs quatre acolytes (Hà Ngọc Hân, Mai Xuân Nghĩa, Lương Tuấn Vinh, Nguyễn Văn Hội). 

Mai Xuân Nghĩa s’est, lui, enfui au Laos, puis s’est infiltré au Vietnam et a élaboré avec Đào Quang Thực un plan d’achat des armes pour les utiliser à des fins terroristes, mais il a été découvert et arrêté par les autorités compétentes.

En 2017, les dirigeants du “gouvernement national provisoire du Vietnam” à l’extérieur du pays se sont acharnés à développer des forces, ont formé les groupes “Phuong hoàng” (Phénix), “Mang xà” (Cobra), “Biêt dông quân” (Vietnamese Rangers), “Dai Viêt” (Grand Vietnam) en vue de perpétrer des actes terroristes, de sabotage, d’assassinat visant des cadres vietnamiens; ils ont envoyé deux membres, Phan Angel (Phan Thị Đào, née en 1956, de nationalité américaine) et Nguyen James Han (Nguyễn Thanh Hân, né en 1967, de nationalité américaine) au Vietnam pour fournir un financement et diriger en personne leurs activités.

Sur instruction des dirigeants du “gouvernement national provisoire du Vietnam”, des éléments au pays ont mis le feu à un hangar de véhicules contrevenants de la Police de la ville de Biên Hoà, province de Dông Nai, le 8 avril 2017, ont posé deux cocktails Molotov à l’aéroport international de Tân Son Nhât, le 22 avril 2017, et ont procédé à la prospection du terrain et ont élaboré un plan d’incendier et de faire exploser des sièges des organes publics et certaines usines et entreprises mais leur complot a été déjoué.

En avril 2017, les organes compétents vietnamiens ont introduit une instance et arrêté 15 membres du “gouvernement national provisoire du Vietnam” pour “terrorisme”, en vertu de l’article 84 du Code pénal de 1999); et en décembre 2017, le Tribunal populaire de Hô Chi Minh-Ville a jugé cette affaire et a condamné ces personnes à 4 -16 ans de prison.

Le ministère vietnamien de la Sécurité publique a indiqué que le “gouvernement national provisoire du Vietnam”est une organisation terroriste, par conséquent, quiconque participe, commandite, reçoit un financement du “gouvernement national provisoire du Vietnam” ; participe à des cours de formation organisés par le “gouvernement national provisoire du Vietnam” ; agit sur instruction du “gouvernement national provisoire du Vietnam” sera puni pour “terrorisme”, “financement du terrorisme” conformément aux dispositions de la législation vietnamienne. – VNA