Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue prend la parole. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Une cérémonie de lancement du projet de facilitation du commerce financé par l'Agence américaine pour le développement international (USAID) a eu lieu mercredi matin à Hanoï.

Ce projet, dont le maître d'ouvrage est le Département général des douanes, représente un investissement total de plus de 21,7 millions de dollars. Il sera mis en œuvre pendant cinq ans, afin de réformer, standardiser, harmoniser et simplifier les formalités administratives dans l'import-export, conformément aux normes internationales pour réaliser l'Accord sur la facilitation des échanges (TFA) de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et les politiques du gouvernement sur la réforme de l'inspection spécialisée pour les produits d'import-export.

Selon le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue, le Comité national de pilotage du guichet unique de l'ASEAN, du mécanisme du guichet unique national et de la facilitation du commerce a été créé en 2016. Sous l'égide du ministère des Finances, près de 2,2 millions de dossiers issus de plus de 29.800 entreprises ont été traités via le mécanisme de guichet unique national. Concernant celui de l'ASEAN, depuis le 1er janvier 2018, le Vietnam échange officiellement des informations sur l’origine des marchandises (C/O) avec quatre pays: Singapour, la Malaisie, l’Indonésie et la Thaïlande.

Il a apprécié la nécessité du projet, lequel répondant aux attentes du gouvernement vietnamien dans la réalisation du TFA de l'OMC et des accords de libre-échange de nouvelle génération.

Il a demandé au ministère des Finances de collaborer étroitement avec les ministères, branches et localités et notamment avec l'USAID et le secteur économique privé dans la mise en œuvre du projet de manière efficace.

Selon Daniel J.Kritenbrink, ambassadeur des États-Unis au Vietnam, le gouvernement américain collaborera avec le Vietnam pour exécuter ce projet, afin de s'orienter vers la simplification des formalités de l'inspection spécialisée.

Actuellement, les entreprises américaines considèrent le Vietnam comme une destination d'investissement attrayante. Ainsi, les États-Unis souhaitent maintenir le partenariat efficace avec le ministère vietnamien des Finances, a-t-il ajouté. -VNA