Un colloque intitulé "Opportunité d'échange commercial-Coton de l'Afrique de l'Est et du Sud pour les filatures du Vietnam" a eu lieu mercredi à Ho Chi Minh-Ville.

L'événement a été organisé par le ministère de l'Industrie et du Commerce, l'Association du coton et des fils du Vietnam et le Centre du commerce international (CCI).

Ce colloque a pour but de renforcer la coopération entre les usines de transformation et les commerçants de coton d'Afrique de l'Est et du Sud, et les producteurs de fibres du Vietnam. Ce fut également une bonne occasion pour les fabricants de coton africains de sonder les besoins du marché vietnamien, selon Vu Hong Giang, secrétaire général de l'Association du coton et des fils du Vietnam.

Des représentants des entreprises vietnamiennes considèrent que le coton africain est de bonne qualité et à prix raisonnable. Les participants ont discuté des mesures pour en acheter directement sans passer par des intermédiaires en France, Suisse ou Inde.

Selon Do Huu Huy, chef adjoint du Département des marchés de l'Afrique, de l'Asie de l'Ouest et de l'Asie du Sud du ministère de l'Industrie et du Commerce, le CCI devrait renforcer son rôle de passerelle entre producteurs africains et entreprises vietnamiennes, et créer des conditions favorables aux entreprises des deux pays pour partager des expériences, d'investir dans des filatures en Afrique, de fournir du coton brut au Vietnam.

Actuellement, le Vietnam importe du coton brut de 19 pays d'Afrique tels que Tanzanie, Mozambique, Zambie, Ouganda... -VNA