La présidente de l'Assemblée nationale Nguyen Thi Kim Ngan (droite) et la princesse héritière de Suède, Victoria Ingrid Alice Désirée. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - La présidente de l'Assemblée nationale Nguyen Thi Kim Ngan, a reçu lundi 6 mai à Hanoï la princesse héritière de Suède, Victoria Ingrid Alice Désirée, en visite officielle au Vietnam.

La dirigeante vietnamienne a affirmé que le Vietnam et la Suède entretenaient des bonnes relations d’amitié traditionnelles et de coopération multiformes, qui ont été fondés par le Président Ho Chi Minh et l’ancien Premier ministre Olof Palme et cultivés par les deux peuples au cours des cinq dernières décennies. La Suède a été le premier pays occidental à établir les relations diplomatiques avec le Vietnam, a-t-elle souligné.

Elle a remercié la famille royale, le gouvernement et le peuple suédois pour leur soutien précieux accordé au Vietnam, dont l’octroi d’une aide non remboursable de plus de trois milliards de dollars. Dans le passé, la Suède a aidé le Vietnam à renforcer ses relations avec les organisations financières et monétaires internationales et aujourd’hui soutient le pays durant son processus d’intégration mondiale, a-t-elle estimé.

La princesse héritière Victoria Ingrid Alice Désirée s'est réjouie du développement des relations bilatérales ainsi que de la croissance impressionnante du Vietnam, soulignant qu'il s'agissait de sa première visite au Vietnam. La délégation de 50 entreprises suédoises en compagnie de la princesse lors de cette visite, souhaite débattre non seulement des partenariats commerciaux, mais également du développement durable, - une question d’intérêt commun.

Nguyen Thi Kim Ngan a souligné que la Suède était un partenaire important et de confiance du Vietnam au sein de l'Union européenne, avec des échanges bilatéraux atteignant 1,5 milliard de dollars en 2018. La Suède compte maintenant 67 projets d'investissement d'une valeur de 364 millions de dollars au Vietnam.

Ces chiffres restent encore modestes, a-t-elle déclaré, espérant que les entreprises suédoises auront l'occasion de sonder les opportunités d’investissement au Vietnam à cette occasion. Selon la dirigeante vietnamienne, une fois que l'Accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam (EVFTA) sera signé et ratifié, le commerce bilatéral augmentera davantage.

Elle a également affirmé que le Vietnam réformait son système juridique et administratif afin de créer un cadre juridique solide et un environnement égal permettant aux entreprises étrangères, y compris aux entreprises suédoises, d'exercer leurs activités au Vietnam.

Le Vietnam est prêt à servir de pont entre la Suède et l'ASEAN, a déclaré la présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam. Elle a également demandé à la Suède, fort d’expériences, d'aider le Vietnam à faire face à la montée des eaux et à d'autres questions de protection de l'environnement.

Lors de la rencontre, des membres de la délégation suédoise ont cité que plus de 50.000 touristes suédois étaient venus au Vietnam l'année dernière et que les entreprises suédoises ont créé plus de 120.000 emplois pour le pays. Ils ont également affirmé que la Suède prenait en haute considération sa coopération avec le Vietnam, un pays qui occupe une position importante au sein de l’ASEAN. –VNA